Benji

Benji

2006 - 2013
Mâle

Né(e) le : 12 octobre 2006
Disparu(e) le : 07 octobre 2013

De : PELLEAUTIER


Maître(sse) : SALAMONE


Signe particulier :


Friandise préférée :


Jouet préféré :


Meilleurs amis :
Bucky
Hilly

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Benji

13 15 37

Bonjour, Merci à vous qui prenez le temps de lire ces lignes dédiées à mon chien Benji. Il me manque  comme me manque sa mère partie par le chemin normal de la vie en juillet 2013, et Bucky qui c'est laissé mourir lentement, il a rejoint les siens le 30 décembre 2015. J'ai fait son malheur en l'amenant en consultation dans  cette  clinique (située à Marseille 12 avenue du Prado) afin de connaitre les raisons de son déhanchement occasionnel sur les conseils du vétérinaire qui le suivait depuis sa naissance. Je vais me mettre dans la peau de Benji car je sais ce qu'il a enduré dans cette clinique, ayant pris le temps de lire les éléments rassemblés cet édifiant. Moi Benji BERGER ALLEMAND de 42 kg fort,  un grand cœur, gourmand, joueur et gentil. Un jour de promenade j'ai glissé, je me suis fait mal et j'avais du mal à marcher, mon papa est vite venu vers moi  mais comme il ne parle pas le chien il n'a pas compris ce que je voulais lui dire, finalement au bout d'un moment tout est rentré dans l'ordre. Depuis, de temps à autre, j'ai une sensation de pincement et ma patte postérieure droite se dérobe, j'ai tendance à me déhancher un peu. Papa inquiet m'amène chez Jean-Luc notre vétérinaire, il s'est toujours occupé de nous, c'est lui qui  m'a sorti du ventre de ma petite maman avec mon frère Bucky, car très gros nous pesions 530 et 540 gr. Jean-Luc m'a fait une radio et aucun problème au niveau des hanches était à signaler, on en est resté là. Une dame très douce,  m'a ausculté et n'a rien trouvé non plus concernant mes hanches mais selon elle il y avait une hernie discale, j'ai compris plus tard que la dame très douce était ostéopathe. Comme cela revenait de temps en temps papa m'a ramené chez Jean-Luc et après discussion il a dit qu'un scanner nous permettrait d'en savoir davantage, il nous a donc fait prendre rendez-vous à la clinique Cabassu à Marseille et un samedi (23 mars 2013)bien que, la clinique n'ayant pas vocation à faire les scanner le samedi a bien voulu nous accepter de part notre situation géographique et disponibilité. Je me suis réveillé, j’étais dans une cage, zut il est où papa et cette odeur bizarre? Je n'ai vu personnes, je n'ai pas mangé, on est venu me chercher, on m'a amené dans un endroit sale et toujours la même odeur, pourquoi j'ai sommeil! Je me suis réveillé, j'avais froid, mal, faim et soif, tous ces chiens pourquoi sont-ils attachés aux anneaux fixé au mur et toutes ces crottes et pipi ils ne nettoient pas ici? Bucky et papa ne sont pas là mais où suis-je, j'ai du mal à me lever à marcher, je vais faire pipi, mais je ne peux pas, je suis dans la cage tan pis je ne peux pas me retenir. Je reconnais le bruit du moteur papa est  là enfin, nous étions contents tous les deux, mais je voulais le mordre de m'avoir laissé ici tout ce temps, je pouvais marcher mais j'avais mal, avant de partir un vieux monsieur à parlé à papa, je n'ai pas tout compris, j'ai retenu qu'on m'avait opéré c'est pour ça que j'ai mal, j'y suis! C’est un vétérinaire comme Jean-Luc sauf que chez lui c'est propre ça sent pas mauvais et ils sont gentils, pas comme ici. Enfin à la maison, comme c'est bien, on prend soin de moi je suis content. Des fois je me réveille la nuit, j'ai mal, papa arrive tout de suite et me console, je vois qu'à son regard il se fait du souci pour moi mais il ne comprend pas que ce n’est pas grave. Il m'a ramené chez le vieux monsieur je n'étais pas rassuré, mais cette fois il m'a pas laissé ouf j'ai eu chaud. J'ai de nouveau mal, il me ramène encore dans cet endroit aux odeurs bizarres, deux dames viennent me chercher et me font rentrer dans une cage, mais! Il m'a laissé? J'ai entendu des choses pas rassurantes me concernant, je crois avoir compris qu'ils avaient fait une erreur et ils ont corrigé les fiches, un monsieur moins vieux que l'autre a appelé mon papa en lui disant que l'opération n'avait pas marché et que j'allais être très malade, mais il pouvait me soigner en faisant je ne sais quoi la conversation n'a pas été longue, il m'a regardé j'ai eu peur. Une atroce douleur m'a réveillé je ne pouvais pas bouger, que m'ont-ils fait! Je ne suis pas bien, le vieux monsieur  passe avec papa, il dit que je ne peux pas sortir ce soir  et il ne sait pas pourquoi, il faudra qu'il appelle demain un autre monsieur pour savoir, zut il était venu me chercher, j'ai essayé de crier, au secours, de lui faire comprendre que je suis en danger, la douleur m’empêche de crier, je peux à peine gémir, il est parti il n'a pas compris. Le monsieur moins vieux il est là mais il discute avec un autre monsieur beaucoup moins vieux que lui, ils parlent de moi, en fait, ils disent que je suis foutu, j'ai très mal, faim et soif on me donne rien, j'ai mal s’il vous plait très mal et on s'occupe pas de moi, ma plaie me fait souffrir pourquoi ils m'ont mis de ce coté, j'ai mal. On m'a traîné de force j'ai voulu me défendre j'ai voulu le mordre ce monsieur moins vieux, pourquoi j'ai sommeil. J'avais une sensation étrange dans ma bouche comme s'il manquait quelque chose, j'ai froid pourquoi je suis par terre, je ne peux plus bouger mon pipi me brûle,  elle me jette de l'eau dessus avec un tuyau cette dame, j'ai froid, faim, soif et très mal. Le monsieur moins vieux a appelé papa, il lui a dit qu'il voulait me garder ici pour me surveiller et me soigner pour pas que je souffre il a aussi dit que quand le moment viendrait il l'appellerait pour me faire dormir pour toujours. J'ai pleuré, pleuré, papa pourquoi tu m'as abandonné pourquoi tu m’as laissé ici avec ces gens méchants, papa j'ai froid, papa j'ai mal, c'est comme dans les films où on mettait les gens gentils dans des grandes cages et on les faisait mourir, papa tu m'aimes plus? Je n'ai pas été gentil? Pourquoi tu me punis j'ai rien fait de mal. Mon œil gauche me fait mal, je tremble, mes forces m'abandonnent, je ne peux plus lever ma tète elle est devenue lourde, ma lèvre est collée au sol elle est devenue dure elle a séché, j'ai très mal à ma hanche comme si l'os était sorti et qu'il touche par terre, je sens que je vais m'endormir, un vieux monsieur, un autre moins vieux et un autre encore  moins vieux passent ils ont le regard froid, le moins vieux appelle papa pour lui dire que le moment est venu il faut m'endormir pour m’éviter de souffrir,  ils avaient besoin de la cage elle avait été réservée pour quelqu'un d'autre peut-être et combien il y a en eu avant moi ? Papa pourquoi tu m’as abandonné. Le monsieur moins vieux a dit que mon papa venait me chercher que je verrais Bucky, et il me ferait endormir à la maison, j'ai pleuré. J'ai été installé dans la voiture, papa est allé payer le séjour au tarif première classe c'est comme ça chez Cabassu. Mon papa et Jean-Luc avaient prévu de m'endormir à la maison, quand papa a vu la plaie et a réalisé ce que j'avais enduré dans cette clinique il a changé d'avis et  a décidé de me soigner avec l'aide de Jean-Luc et son équipe. Beaucoup de gens sont venus à la maison aider  papa pour mes soins quotidiens j'ai eu six escarres et beaucoup d'amour, j'ai repris gout à la vie, j'étais tellement heureux  qu'au bout de trois mois de rééducation je pouvais tenir debout tout seul. Quand ils ont vu que je n'avais plus mes crocs supérieurs(le 16 juin2013), ils étaient furieux, moi je ne sais pas qui a fait ça je dormais," J'avais une sensation étrange dans ma bouche comme s'il manquait quelque chose" quand je me suis réveillé à la clinique de Marseille, questionné le vieux monsieur a expliqué que j'avais du les perdre en mangeant mais chez papa, dans sa clinique ils n’avaient pas de temps à consacrer à mes crocs, ni à moi d'ailleurs. Au mois de septembre je n'étais pas bien, papa m'a amené à Lyon voir un professeur il lui a demandé de m'enlever le je ne sais quoi qui avait été fait à Marseille, j'ai été opéré je n'ai pas eu mal j'ai vu des gens très gentils ils ont fait ce qu'ils ont pu. Papa a pris soins de moi pendant un mois, je voyais dans ces yeux que quelque chose n'allait pas  sa peine débordait de ses yeux, il est resté toute la nuit assis à coté de moi sa main n'a pas cessé de me caresser, moi j'étais content d'être avec papa et Bucky. Le matin il m'a apporté le petit déjeuner, il était très bon le pâté, le foie gras et les croquettes, c'était bien tôt tout ça pour un petit déjeuner, mais quelque chose a subitement changé. Mais que ce passe t-il? Pardon? Pourquoi tu me demande pardon? Je ne sens plus rien, pourquoi je ne vois plus rien, papa où es-tu?  Papa pourquoi tu me dis repose en paix et que j'ai été un formidable compagnon, papa. Benji a rejoint le monde du silence le lundi 7 octobre 2013

Silio SALAMONE

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

37 commentaires

  • De : coréedusud

    01/11/2017 à 17:27:30

    repose en paix mon papa

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : coréedusud

    03/10/2017 à 13:37:33

  • Repose en paix

    De : mindy04

    23/09/2017 à 21:30:30

  • Repose en paix

    De : meheust

    21/09/2017 à 20:38:48

  • Le souvenir est une fleur qui ne meurt jamais

    De : meheust

    21/09/2017 à 20:38:46