Boutsheen

Boutsheen

2019 - 2020
Femelle

Né(e) le : 26 octobre 2019
Disparu(e) le : 20 avril 2020

De : 0


Maître·sse : Juju et Ninie


Signe particulier :
Caractère de cochon (d'Inde)


Friandise préférée :
Petits biscuits à la pomme


Jouet préféré :
Son tipi


Meilleurs amis :
Sa soeur

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

Canelle

En mémoire de Boutsheen

11 10 26

Toi et ta sœur Mokona, vous nous avez rejoint il y a environ 6 mois alors que ta maman et moi venions d'emménager dans un nouvel appartement. Une nouvelle vie et une nouvelle famille commençaient ! Ta maman a toujours aimé les cochons d'inde, et elle s'était jurée qu'on en adopterait deux dès qu'on aurait fini de s'installer. Au départ, j'ai accepté principalement parce que je savais que ça lui ferait plaisir. Cela faisait depuis mon enfance que je n'avais pas eu d'animaux de compagnie, alors je me suis dis, pourquoi pas ? Au fil des semaines et des mois, vous avez pris de plus en plus d'importance dans nos vies et dans mon cœur. On ne pouvait pas s'empêcher de venir vous voir toutes les 5 minutes dès qu'on en avait l'occasion. Si au début, vous n'avez qu'une seule cage pour vous, vous avez rapidement pris possession de la chambre d'amis dans son entièreté ! Deux igloos en plastique, un tipi, un hamac, de la salade et du concombre à foison... Bref, vous étiez traitées comme des reines, mes petites boules de poils. Quand vous étiez à court de nourriture ou quand vous vous ennuyiez, vous veniez souvent nous rendre visite dans la salle à manger. On commençait par entendre vos petites pattes faire TIK TIK sur le sol, puis cela se transformait généralement en MOUIK MOUIK pour nous signifier qu'il était grand temps de vous redonner de la laitue ! Bien entendu, ta sœur est trop peureuse et timide pour prendre les devants, alors c'était toujours toi qui menais la danse. Et quand venait finalement le moment de manger, vous nous faisiez profiter d'un véritable spectacle avec vos petits bonds de joie et couinements ! Tu étais téméraire, bagarreuse et tu en as fait voir de toutes les couleurs à Mokona (et à nous aussi, par la même occasion !). À plusieurs reprises, on a dû courir dans votre chambre parce que ta sœur s'était soudainement mise à hurler, tout ça pour se rendre compte que tu l'avais mordue ou poussée. Eh oui, Mokona est une pot-de-colle qui avait besoin de la présence de sa grande sœur, tandis que toi, tu étais plutôt solitaire et indépendante. Mais cela n'enlève en rien tout l'amour que l'on te portait, ma grosse patate ! Tout allait bien dans le meilleur des mondes jusqu'à cet accident tragique. Accident qui est survenu par ma faute. On t'a vu agoniser ma pauvre chérie pendant au moins 15 minutes, à gesticuler et à respirer de manière rauque, jusqu'à ce que tu faiblisses de plus en plus et rendes ton dernier soupir, dans les bras de ta maman, avec ta sœur à tes côtés. Cette dernière est même montée sur toi pour essayer de te réveiller. Ta maman et moi étions effondrés, dévastés. Je le suis encore. Cette image de toi, inerte, restera gravée en moi pour toujours. Je suis le responsable de ta mort, toi, dont la vie venait à peine de commencer, et je ne peux pas me défaire de ce sentiment de culpabilité. Je pleure tous les jours en cachette pour ne pas inquiéter ta maman et ta sœur. Tu me manques terriblement. Je n'avais pas idée à quel point on pouvait s'attacher si facilement à une boule de poils, surtout avec le caractère que tu avais ! J'espère qu'avec le temps, la peine, la tristesse, et la culpabilité s'apaiseront, mais sache que nous ne t'oublierons jamais. J'aime à imaginer que tu es désormais au paradis de la laitue. Aujourd'hui, l'appartement est devenu bien silencieux, et Mokona semble effrayée de tout et fuit dès qu'on essaie de l'attraper. Elle n'a jamais été très brave, mais on voit bien que c'est pire que d'habitude. Même si elle a désormais toute la chambre et la salade pour elle toute seule, je sais qu'elle ressent au fond d'elle le même vide que moi. J'espère qu'elle aussi, finira par accepter ta disparition avec le temps. Au revoir Boutsheen, notre grosse patate.

Ton papa et ta maman

Boutsheen photo - 1
Boutsheen photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

26 commentaires

  • De : VERNETPAUTET

    20/05/2020 à 23:05:52

    Terrible, votre témoignage. Que s'est-il donc passé. Je ne peux que vous assurer de ma solidarité et mon soutien. Vous aimiez Boutsheen et vous avez provoqué sa mort. C'est bien la pire des choses qui puisse arriver.

    Je vous transmets toute ma compassion.

    Le papa de Grocha

  • Je partage votre douleur

    De : Lilsy

    06/05/2020 à 11:31:27

  • Je partage votre douleur

    De : mariecath

    01/05/2020 à 18:08:08

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : Kenzy

    25/04/2020 à 22:39:28

  • Repose en paix

    De : Kenzy

    25/04/2020 à 22:39:19