ELY du Rû DU MOULINET

ELY du Rû DU MOULINET

2009 - 2019
Femelle

Né(e) le : 31 janvier 2009
Disparu(e) le : 15 mai 2019

De : LANDISACQ


Maître·sse : Scath


Signe particulier :
Douce mais sachant se faire respecter


Friandise préférée :
oeufs en omelette


Jouet préféré :
vieille corde à jouer


Meilleurs amis :
Rusty son grand-père ; Utah sa mère ; Jalna sa fille ; ses amis bergers du caucase

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de ELY du Rû DU MOULINET

6 8 19

Bonjour, Je m’appelle Jasko. Je suis un setter irlandais de 5 ans, et je vis heureux avec ma maîtresse Christine. Je parle ici au nom de Ilkie, Jalna, J’Crunchie, Joe, Laska, L’Eyna ... Je suis né chez mes amours de parents nourriciers, Jeanne-Marie et Victor, au milieu de mes sœurs et frères, avec la tendresse de ma maman. Nous nous sommes ensuite dispersés chez des maîtres aimants, suivis par l’œil vigilant de ces adorables hébergeurs. Ely a rejoint ensuite son maître Patrick. Ma maman Ely vient de mourir seule, dans une cage de la SPA, de vieillesse, a-t ’on dit à ceux qui voulaient la sauver….de vieillesse à 10 ans ? plutôt de chagrin je crois. Comme son maître qui s’est suicidé de désespoir, ça j’en suis sûr. Terrible fin de vie pour ma maman. Si belle qu’elle ornait de sa photo certains paquets de Brekkies. Comment en est-on arrivé là ? Certes, son maître s’est laissé dépasser. Cet homme bourru et solitaire, abîmé par une vie de militaire et de baroudeur, laissait croupir ses animaux et lui-même dans des conditions pas très ragoûtantes….mais Ely vivait en liberté même si c’était au milieu des immondices. Nous les animaux, on s’en fiche un peu, du moment que l’on a tendresse et nourriture. La SPA est venue chercher tout ce petit monde un jour de Novembre 2018. Ils sont partis en douceur, ils avaient confiance en l’homme. Ils n’avaient ni faim ni peur. Et là, la lenteur de la Justice a signé l’arrêt de mort de ma maman. Malgré la chaîne de solidarité que Alexandra, Catherine,Jeanne-Marie et Victor avaient initié pour l’accueillir et l’adopter, ils n’ont pas pu la reprendre. Voilà, Ely est morte le 15 mai 2019, et Jeanne-Marie aussi quelques mois auparavant, qui n’a pas pu la revoir… Je suis orphelin de mes deux mamans.

CATHERINE

ELY du Rû DU MOULINET photo - 1

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

19 commentaires

  • De : pioupiette

    14/08/2019 à 16:39:02

    je comprend votre sentiment de révolte. c'est injuste et difficile à accepter. il y a encore tellement à faire pour rendre le traitement des animaux "plus humains". la justice et l'administration  ont leur propre logique, qui nie souvent les souffrances endurées.

  • Je partage votre douleur

    De : mariecath

    09/08/2019 à 20:17:03

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : Kenzy

    08/08/2019 à 21:30:13

  • De : Kenzy

    08/08/2019 à 21:30:06

    Il y aurait beaucoup à faire en France pour rendre la justice plus "humaine" envers les animaux mais il faudrait une volonté politique. J'ai beaucoup de peine pour Ely qui s'est retrouvée derrière des barreaux alors que des familles aimantes étaient prêtes à l'accueillir. Elle n'a pas pu comprendre ce qui lui arrivait, le stress et la solitude ont très certainement contribués à son départ trop rapide. Je pense que vous n'aurez jamais le fin mot de l'histoire et je comprends votre colère.

    Longue et heureuse vie à tous vos setters irlandais.

    Bien amicalement. 

  • De : Scath

    07/08/2019 à 17:12:56

    Ce texte pour Ely est de Christine, la maîtresse de Jasko. Nous ressentons de la peine mais aussi de la colère.

    Depuis novembre 2018 nous étions en relation avec le service juridique de la Spa. Nous étions plusieurs de la "famille " de Ely à proposer d'être "famille d'accueil" mais la politique avec la justice, dixit, n'est pas la même que celle de Assistance aux animaux, pas de famille d'accueil.Il fallait patienter. Tous les mois nous avons appelé pour savoir où en était le "dossier". Il fallait attendre. En mai je leur ai appris que le maître de Ely était décédé, ils l'ignoraient. Début juillet j'ai réussi à recontacter le refuge où était Ely. Une jeune femme m'a appris qu'elle était décédée " de vieillesse" à 10 ans... sachant que nos setters vivent en moyenne 15 ans. C'est par la centrale canine que j'ai été informée de la date. Fin juillet le service juridique de la Spa n'était, lui, pas informé, "débordé par les dossiers". Pour nous Ely n'était pas un dossier.