Balto

Balto

2011 - 2019
Mâle

Né(e) le : 01 avril 2011
Disparu(e) le : 25 juin 2019

De : VALFF


Maître·sse : melimrr67


Signe particulier :
Yeux vairons


Friandise préférée :


Jouet préféré :
Peluche


Meilleurs amis :

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Balto

7 12 26

C’était mon meilleur ami, mon bébé, ma moitié, ma famille, mon bonheur.. Balto. J’ai vécu mes plus beaux moments à ses côtés mais au final les bons souvenirs deviennent ma plus grande faiblesse et j’ai ce pincement au coeur à chaque fois que je vois un chien, une photo de lui, où même lorsque j’entend son nom. Il avait seulement huit ans, il avait encore de longues années devant lui, on pense avoir le temps et d’un seul coup tout s’écroule. Il était ma raison de me lever le matin avec le sourire, ma raison de rentrer le soir avec le sourire. Il me rendait heureuse plus que n’importe qui et aujourd’hui j’ai mal. Je ne m’attarde jamais sur le sujet de Balto car lorsque la plaie n’est pas guéri les larmes montent. Le premier jour où je l’ai rencontré j’ai eu un coup de coeur, c’était le plus beau jour de ma vie. Dès ce jour là j’étais devenu la personne la plus gaga du monde avec lui, il est devenu un membre de ma famille, il était plus important qu’énormément de gens dans mon entourage que j’estime pourtant énormément, je l’avais choisit et je le préférai à tous. Dès le premier jour j’avais peur de souffrir lorsqu’il partirai, il avait à peine 4ans que je priai déjà pour qu’il soit immortel, et juste lorsque j’imaginais mon monde sans lui j’avais la gorge noué et la boule au ventre, mais je n’aurai jamais imaginé que cela aurai été aussi dur. Un jour j’ai faillit le perdre (paralysie de tout l’arrière train : embolie) et j’étais au plus bas. J’avais le coeur en miette rien qu’a l’idée de me réveillé sans lui, il avait survécu et je ne voulais plus jamais ressentir cette douleur. Malheureusement 1an et demi plus tard l’incident c’est reproduit, parce que je l’ai laissé dehors, parce que je voulais lui faire plaisir quand papa n’était pas la car papa ne le laissait jamais aller au portail et je savais que Balto adorait y aller, alors j’en ai profité, si j’avais su je ne l’aurai jamais fait.. Je sais que tout le monde me dira « mais ce n’est pas de ta faute, tu es folle de penser ça, ça serai arrivé dans tout les cas », et c’est peut être vrai, mais la sans moi il serai peut être encore la aujourd’hui et ça j’en suis persuadé. Ce jour là j’ai ressenti toute la douleur que j’avais vécu la première fois revenir, et au lieu de l’affronté j’ai fuis, je suis sortie au restaurant, alors qu’il avait besoin de moi. Je n’ai pas cru une seule seconde à sa guérisons, dans ma tête tout s’était déjà écroulé, pourtant il était encore la mais je refusais de voir la vérité en face, j’en avais pas la force. Quand on l’a emmener au vétérinaire pour la dernière fois, quand il a fermé les yeux, quand il à eu son dernier regard et son dernier souffle, je l’ai serré dans mes bras en savant que c’était la dernière fois et une partie de moi est partie avec lui. Je lui disais au revoir et adieu en même temps, puis mon coeur c’est brisé en milles morceaux, et il a laissé un vide énorme dans ma vie, mais au moins il ne souffre plus.

m&b

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

26 commentaires

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : dorifore

    17/03/2020 à 17:16:43

  • Je partage votre douleur

    De : dorifore

    17/03/2020 à 17:16:28

  • Je partage votre douleur

    De : mariecath

    13/03/2020 à 22:00:35

  • L'amour est éternel

    De : meheust

    12/03/2020 à 15:05:00

  • L'amour est éternel

    De : Lilsy

    08/03/2020 à 20:57:50