Flora

Flora

1990 - 2005
Femelle

Né(e) le : 22 janvier 1990
Disparu(e) le : 17 mars 2005

De : LE CANNET


Maître·sse : Kenzy


Signe particulier :
Espiègle, incorruptible gardienne


Friandise préférée :
Biscuits pour les humains !


Jouet préféré :
un vieux cône routier de signalisation


Meilleurs amis :
Attila le dobermann

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Flora

10 14 63

A toi Flora ma première BA, heureusement je ne savais pas à quoi m'attendre le premier jour où je t'ai prise dans mes bras. Tu étais mon rêve de gamine, mon bébé. Avec toi j'ai fait mes classes ! Un vrai tsunami s'est abattu sur la maison ; une succession d'incroyables bêtises parfois graves parfois cocasses, maintenant j'en rigole. Je t'ai gardée presque 16 ans puis tu es partie après 3 AVC. Chez le vétérinaire, tu t'es endormie pour toujours une patte dans ma main. Tu me manques encore… puis Il y a eu Roxia, ma douce si malade. Toi que j'ai adoptée à 4 ans au refuge, maltraitée puis abandonnée par ton vigile de maître. En arrivant tu étais complétement autiste, si triste. Tu ne savais pas jouer, ni te promener. J'ai deviné par tes attitudes quelques brides de ta vie d'avant : enfermée dans des voitures, passant de mains en mains pour travailler. Peu à peu j'ai construit un lien avec toi ; hélas tu étais déjà malade par manque de soin. Tu as développé une pyodermie incurable. Chaque jour j'ai nettoyé tes plaies, fait des piqûres. C'était douloureux, je souffrais avec toi. Tu n'as jamais rien dit, tu m'aidais, tu étais un amour. Tu es partie le 14/03/13 à la maison. Tu t'es effondrée dans mes bras en rendant ton dernier souffle. Tu n'en pouvez plus. J'ai toujours le cœur gros je ne voulais plus d'autres chiens… puis Chipie 6 ans est arrivée, une adoption précipitée suite à la mort de ton maître. Avec toi j'ai retrouvé le sourire tellement tu étais gaie. Après quelques jours difficiles, la maison est devenue ta maison. Chipiloup, j'ai raconté ton histoire ici en octobre. Tu est partie brutalement le 08/10 d'une tumeur cardiaque qui a pris tout le monde de court même le véto. Lors du verdict, il paraît que je me suis accrochée à toi, sagement couchée sur cette maudite table d'auscultation, comme à une bouée. Je ne m'en remets pas, je te vois partout... Voilà mes filles maintenant vous êtes libres ; j'ai tellement de peine certains jours plus que d'autres, je voulais vous rendre hommage. Mes belles, je vous aime toutes les trois. Même s' il y a beaucoup d'animaux qui partagent mon quotidien, c'est dur sans vous.

Chantal A

Flora photo - 1
Flora photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

63 commentaires

  • De : Kenzy

    15/07/2019 à 01:40:08

    Flora, tu es dans mes bras, on sort de la voiture. Tu te tortilles dans tous les sens. Je te pose dans le jardin. Un court instant tu restes interloquée puis tu aperçois un balai en paille, tu "l'attaques" en grognant. Un brave chat SDF que je nourris se balade sur la terrasse ; du haut des tes 2 mois tu te plantes devant lui et tu jappes de toutes tes forces. Désormais, le pauvre minou et ses congénères seront nourris à l'extérieur ! 

    Tu avales goulûment ton premier repas. Je suis contente... ça ne dure pas... Le fait de te retrouver cette première nuit, sans tes frères et soeurs te panique. Je n'arrive pas à faire cesser tes pleurs stridentes. On ne dort pas de la nuit... 

    Roxia : nous partons du refuge, tu me suis sans difficulté. Je pense que tu as l'habitude de "changer" de maîtres pour tes 4 ans de chiens de vigiles. J'ouvre le coffre de ma voiture, au lieu de sauter comme le faisait Flora, tu poses gentiment tes pattounes sur le rebord afin que l'on t'aide à monter. En vérité, tu n'en pouvais plus, tu étais déjà malade mais on ne le savait pas encore.

    A l'arrivée, tu arrives à descendre toute seule. Les animaux du jardin ne t'intéressent pas. Mais, en cette période, le jardin a fait le plein de coquelicots. Tu hésites un peu puis dans un mouvement de bonheur tu te roules dedans. Mes pauvres coquelicots !! Bien sûr je ne te gronde pas.

    Le soir, tu grignottes les croquettes du refuge. Ils m'ont dit que tu n'as pas beaucoup d'appétit. Tu tournes dans la maison, tu es angoissée, tu pleures. Ne sachant que faire pour te calmer,  je te ramène au jardin. Tu te plantes devant la voiture en me regardant. J'ouvre la portière arrière, tu grimpes sur le siège et tu t'installes. Je ne tente pas de te faire sortir. Je comprends que tu veux dormir là, certainement, comme dans ta vie d'avant.

    Je passe une mauvaise nuit. Toutes sortes d'interrogations se bousculent dans ma tête.

     

  • De : Kenzy

    15/07/2019 à 00:31:38

    Mon hommage aux chiens de travail.

  • De : Monvoyou

    14/07/2019 à 07:45:05

     

    Good Morning

     

    Petits bisous du matin, les Filles...

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : Monvoyou

    14/07/2019 à 07:44:32

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : Chopinou

    12/07/2019 à 16:23:40