GROCHA

GROCHA

2002 - 2019
Mâle

Né(e) le : 29 juin 2002
Disparu(e) le : 06 mai 2019

De : CHALON SUR SAONE


Maître·sse : VERNETPAUTET


Signe particulier :
roux-pastel


Friandise préférée :
filet de poulet


Jouet préféré :
plume agitée au bout d'une tige


Meilleurs amis :
CESKA

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

GROCHA
GROCHA

En mémoire de GROCHA

15 17 96

Trois mois déjà… Voilà trois mois qu’on a décidé qu’il fallait interrompre ta vie, Grocha. Sans quoi, le temps qu’il te restait à vivre allait être un enfer. Pour toi… et pour nous à te voir ainsi amaigri, efflanqué, chancelant… dans l’état pitoyable qui était le tien depuis que tu ne mangeais plus rien. Tu ne miaulais plus que pour quémander une petite goutte d’eau que je m’empressais de te présenter dans un bol et le petit bruit de ton lapement suffisait encore à mon bonheur. Hélas tout cela ne dura pas. Il fallut décider… Avons-nous bien fait de te sacrifier ainsi au nom d’une médecine inadaptée pour tous ceux qui, comme toi, n’ont pas hélas la faculté de pouvoir donner leur avis. La vie des chats - et de beaucoup d’autres animaux - est ainsi faite qu’en acceptant la protection des humains vous vous exposez à ce qu’on n’attende pas l’échéance naturelle de votre mort et se permette d’abréger votre existence. Mais au nom de quoi ? Ai-je bien fait de ne pas te laisser mourir de toi-même ? Je me le demande. Avons-nous pris la bonne décision de te livrer à la piqûre fatale ? Toi seul pourrais me répondre mais tu n’es plus là ; ton seul refuge est désormais dans ma tête où toute ta vie se mélange avec mes souvenirs qui t’appartiennent aussi bien qu’à moi. Comment ai-je pu m’arroger le droit de vie ou de mort sur toi qui m’accompagnais à chaque instant depuis 14 ans et me vouais une confiance absolue ? Ai-je bien fait d’écourter ta vie de quelques jours, le 6 mai dernier, en suivant le diagnostic d’un « spécialiste » affirmant que les seules mesures médicales à tenter (scanner à 100 km de ton domicile, long traitement d’antibiotiques sans garantie, etc.) allaient en rajouter à ta douleur sans grand espoir d’amélioration ? Pendant longtemps, toutes ces questions vont se bousculer dans ma tête et me hanter ; jusqu’au jour où ce sera mon tour et que j’irai te rejoindre dans le Néant. Pardon Grocha chéri et à bientôt. Ton maître Michel G.

Michel GRANGER

GROCHA photo - 1

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

96 commentaires

  • De : Clémence-Joé

    18/11/2019 à 00:45:59

    Bonsoir Michel, je souhaite vous dire avant tout de ne pas culpabiliser pour votre décision. Celle-ci est extrêmement difficile à prendre. Je me suis demandée également comment j'avais pu donner la mort à l'être que j'aimais le plus au monde. J'ai longtemps hésité, puis un jour, lorsque j'ai vu l'état de mon Joé se dégradé de jour en jour, je me suis dit, je ne peux pas le laisser comme ça, souffrir sous mes yeux sans rien faire. Mais je vous comprends, en ecrivant ces mots, j'ai les larmes aux yeux en repensant à tout ça. Il vient un moment où l'on est impuissant, où malheureusement la médecine à ses limites. Grocha ne vous en veut pas, je pense qu'il pourrait vous remercier d'avoir stopper ses souffrances.

    Mais c'est tellement dur et injuste, on voudrait tellement que nos compagnons s'endorment le moment venu, dans leur sommeil et sans souffrance.

    Bon courage à vous et une pensée à votre Grocha.

  • De : nadinou 70

    06/11/2019 à 15:06:18

    Déjà six mois que tu es parti Grocha, je voudrais apporter tout mon soutien à ton papa.

    Une journée si particulière, que l'on ne réalise pas que tant de jours sont passés, et que l'absence si pesante, est une douleur de chaque instant.

    Une pensée à vous, Michel.

    J'envoie un gros calin à votre cher Grocha.Image associée

    Bien amicalement. 

  • De : nadinou 70

    04/11/2019 à 17:19:49

    Je suis contente de vous lire, vous aviez disparu pendant quelques jours, mais quand j'ai vu que vous laissiez à nouveau des messages, j'ai été rassurée.

    Le cap des 6 mois a été une étape douloureuse, le temps est passé vite, et pourtant, j'ai l'impression que c'est si proche. 

    Les souvenirs sont si présents, et la peine toujours aussi intense.

    Je n'ose penser à l'anniversaire, qui sera une date bien cruelle.  

    Grocha aura une belle tombe, c'est un bel hommage pour lui que vous faites.

    Je regrette tant de ne pouvoir me recueillir sur Rex, ça m'obsède sans cesse, et je ne peux rien faire.

    Lilou vous remercie, il est couché entre l'ordi. et moi, je tape qu'avec une main, pas très pratique.

    Au plaisir de vous lire.Image associée

    J'envoie un gros calin à votre aimé Grocha.     

  • De : Phil75018

    03/11/2019 à 09:31:36

    Bonjour papa de Grocha,
    Merci pour votre message du 17/10 sur la page de ma petite Kluska adorée.
    Pour répondre à votre question, oui, la garde du chat d'une amie m'a apporté beaucoup de réconfort, sans oublier ma Kluska car c'était un chat très différent (mais adorable). Si vous en avez l'occasion n'hésitez pas, vous verrez que cela aide réellement à la cicatrisation de la blessure, et à prendre conscience qu'il y a peut-être quelque part un autre chat qui attend que vous lui offriez votre amour, ce n'est pas trahir son cher disparu mais au contraire lui rendre hommage.
    Avec toute mon amitié,
    Le papa de Kluska

  • De : coréedusud

    01/11/2019 à 22:41:40

    Image associée