Léo

Léo

2002 - 2019
Mâle

Né(e) le : 15 août 2002
Disparu(e) le : 17 décembre 2019

De : BERRIC


Maître·sse : vaness56230


Signe particulier :


Friandise préférée :
Crevettes


Jouet préféré :
Bouchons


Meilleurs amis :

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Léo

17 18 66

Mon bébé chat. Tu es rentré dans nos vies un bel été de 2002. Nous t'avons nourri au biberon .Appris à manger et faire pipi. Tu as été mon soutien quand papa partait longtemps et loin.....tant de fois. ... Tu as fait les 400 coups. Tu étais caractériel et sauvage même avec notre entourage. Mais tu étais notre petit prince .Notre petit gars. Le grand frère d'Anaïs et de Linawen. Tu as tant traversé avec nous.... En 2010 tu as été blessé .Peut être agressé on accidenté par une voiture et tu t'en es sorti. En 2015 tu as eu une tumeur à l'oeil et une infection importante .Tu t'en es encore sorti . Il y a quelques temps tu as commencé à perdre la vue ....Tu ne pouvais plus aller faire tes besoins ou manger. Ny monter les escaliers pour venir réveiller ta petite maîtresse comme tu aimais tant. Tu miaulais pour lui dire bonjour et vous vous répondiez que c'était touchant... Hier nous avons dû ammener la mort à toi ....Parce que nous n'avions plus de solution ....On a essayé mon Leo ....Je suis dévastée.. De t'avoir vu mourir sous nos yeux c'est une terrible souffrance....Cette absence dans la maison me martyrise.... Mon Leo tu me manques je t'aime tant. Comment vais je surmonter ça .... Tu seras et resteras à jamais dans nos coeurs. Adieu mon bébé chat.....

Vanessa.

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

66 commentaires

  • De : VERNETPAUTET

    16/03/2020 à 23:11:12

    Vanessa,

    Cela fait 3 mois que Léo vous a quittée.  Vous devez toujours être hantée par sa disparition et revoir en boucle l'instant de son agonie. Je n'ai pas eu le courage de rester jusqu'au bout avec Grocha. Parfois, je me traite de lâche et d'autres fois je me dis que je n'y aurait pas survécu.  Mon épouse,  elle, beaucoup plus dure que moi, m'a décrit cet instant fatal. Et je brode dessus et ça devient parfois plus dur que d'y avoir assisté.  Mais qu'en sais puisque je ne suis pas resté.  C'est un de ces raisonnements en rond que j'agite dans ma tête et qui continue de me torturer.

    Demain, j'associrai Léo dans pensées ainsi que vous mêmes. Non Vanessa vous n'êtes pas une meurtrière ni moi quelqu'un qui a fui ses responsabilités.  Nous sommes seulement des êtres humains qui avons trop aimé nos amis animaux.

    Michel

    Tiens. Mon message du mois dernier est au dessous de celui-ci.

  • De : VERNETPAUTET

    17/02/2020 à 23:29:11

    Vanessa,

    Deux mois! Non je n'ai pas oublié que c'est le 17 décembre que votre cher Leo vous a quitté.  J'espère que vous avez pu surmonter toute l'angoisse qui nous prend dans ces moments là et nous fait revivre ces instants douloureux. Hélas,  ce sentiment d'abscence, d'abandon ne s'estompe guère avec le temps. Je peux vous en témoigner 9 mois après la perte de Grocha.

    J'ai pensé à vous aujourd'hui et à Leo auquel j'ai fait une petite place dans mon coeur à côté de Grocha.

    Avec toute mon amitié.

    Michel

  • De : VERNETPAUTET

    11/02/2020 à 23:26:58

    Vanessa,

    Merci de votre passage sur une page de Grocha.

    Votre récit de l'agonie de Léo est un exemple de paroles fortes et en même temps de dignité qui force mon admiration. Son absence vous martyrise... c'est exactement ce que je ressens depuis le départ de Grocha. Une absence irréversible qui parfois me donne envie de me taper la tête contre les murs. Depuis plus de 9 mois, je n'ai pas encore réussi à me raisonner. Alors vous en à peine 2 mois! Je mesure votre désarroi, le passage au 17 février va être terrible. Je penserai à vous et à Léo qui j'espère a retrouvé la santé là où il est maintenant. Cette incertitude de savoir ce qui se passe après est intolérable surtout pour un matérialiste comme moi. Malgré cela, j'ose espérer qu'il reste quelque chose de nos amis félins. Dans notre tête,  dans notre coeur, c'est sûr... mais ailleurs, je ne sais pas.

    Non vous n'êtes pas une meurtrière,  c'est tout le contraire. Vous avez délivré Leo de l'enfer sur terre mais c'est cet enfer de douleur qui est inadmissible. Quand vous vous recueillez dans le petit coin réservé aux cendre de Leo et à ses affaires ayez une pensée pour nous Grocha et moi qui partageons votre douleur.

    Avec toute mon amitié.

    Michel

     

     

  • L'amour est éternel

    De : vaness56230

    06/02/2020 à 21:32:13

  • De : vaness56230

    25/01/2020 à 13:52:15

    Cher Michel. Merci  profondément pour votre message  plein  de compassion. Ça me touche  vraiment....

    Oui voila + d'un mois que Leo  s'en est allé ....Il me manque  beaucoup. . Je me suis  pour ainsi  dire  , résignée. La douleur  est plus supportable.

    Nous avons  reçu  ses cendres  ....Nous avons décidé finalement  , de ne pas les mettre en terre  . Nous les avons entreposé dans un petit  coin rien qu'à  lui. Entouré de photos  , de l'ange de l'amour.

    Dans les derniers  instants  , je l'ai embrassé caressé. Je lui ai dit  que je l'aimais. Et je lui ai demandé  Pardon...Ça a été un traumatisme  et une souffrance  énorme biensur.  ...Je me suis sentie  une meurtrière  ...

    Aujourd'hui , je  me sens davantage  " en paix" . Je ne m'attarde  pas sur le dit moment  ..... 

    Le deuil est un cheminement de longue  haleine. 

    Pour votre Grocha , vous avez fait et pris la bonne décision  .Il l'a compris  j'en suis certaine. ...On ressent  la profonde melancolie que vous ressentez .Je vous souhaite de trouver  la paix  , d'arriver  à surmonter  .

     

    Avec toute ma gratitude  cher Michel.