Frérot

Frérot

2019 - 2020
Mâle

Né(e) le : 01 juillet 2019
Disparu(e) le : 05 octobre 2020

De : HAZEBROUCK


Maître·sse : Souliniaz


Signe particulier :
Ses magnifiques yeux jaunes


Friandise préférée :
Blanc de poulet ou jambon


Jouet préféré :
Sa souris


Meilleurs amis :
Blanche; Grizou

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Frérot

15 7 29

C’est extrêmement difficile de revenir ici après à peine 6 mois... J’ai déjà perdu un chat en avril et ai dit au revoir à mon petit bébé Frérot ce lundi 5 octobre. Frérot avait à peine 1 an. On l’a recueilli à la maison avec son frère, Grizou. Malheureusement, Frérot était malade... Il est tombé malade pour la première fois fin avril. On pensait qu’il allait mourir, mais il s’est rétabli. Frérot souffrait d’un sérieux problème au niveau de ses globules rouges, quasiment inexistants. Il est retombé malade en juillet, et s’en ait encore sorti. Jusqu’à octobre, cette troisième rechute, il ne l’a pas supportée, il était à bout de souffle. Durant des mois, nous avons fait beaucoup d’examens pour trouver d’où venait cette anomalie, sans succès... Lors de dernière rechute, Frérot se laissait mourir, devenait de plus en plus faible. On avait mal au cœur rien qu’à le regarder, si maigre, si frêle, si triste... Sa souffrance était trop lourde, il n’en pouvait plus. Le lundi 5 octobre, alors que l’espoir s’était envolé, nous avons pris la dure décision d’abréger ses souffrances. Chez le vétérinaire, il était couché sur la table et ne tenait plus sur ses petites pattes. Il miaulait de douleur, appelait à l’aide. Alors, je l’ai pris dans mes bras. En un instant, il s’est calmé, les miaulements ont cessé, il a posé sa tête contre ma poitrine. Le vétérinaire a injecté le produit, et il s’est endormi, calmement, blotti dans mes bras. Frérot a pu partir sereinement, dans mes bras, en sentant mon odeur, et en voyant mon visage comme dernière image. Depuis ce jour, une douleur immense a grandi en moi, même si j’essaye de ne garder que les bons moments, c’est dur... Ce qui est sûr, c’est que cette boule de poils était adorable. Il était très câlin, rigolo, joueur. Il adorait nous coller ma mère et moi, il nous suivait partout ! Il adorait aussi se blottir contre nous. Il aimait aussi beaucoup jouer avec sa petite souris (qu’aucun autre chat ne pouvait toucher sinon monsieur grognait !) Il patounait quand il mangeait. Quand il était vraiment content, il se jetait par terre, il faisait même des pirouettes ! Un sacré chat. Je ne t’oublierai jamais mon Frérot, et ma maman non plus. Je t’aime plus que tout et pour l’éternité. Je suis sûre que tu veilles sur moi avec Chacha et qu’on se retrouvera au paradis. Des gros bisous d’amour. (Je tenais particulièrement à remercier les gens qui m’ont apporté leur soutien sur la page d’hommage dédiée à Chacha, ça m’a fait beaucoup de bien, merci également à toutes les personnes qui m’apporteront leur soutien en cette période difficile. Sachez que je suis également de tout cœur avec vous.)

Solène

Frérot photo - 1
Frérot photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

29 commentaires

  • Je partage votre douleur

    De : D.bertho01

    19/10/2020 à 01:03:05

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : nadinou 70

    12/10/2020 à 16:50:34

  • De : nadinou 70

    12/10/2020 à 16:50:28

    Pauvre petit Frérot, si jeune et en souffrance, repose en paix petit ange.

    Je suis de tout coeur avec vous, six mois après le départ de Chacha, parti bien jeune aussi, je comprends votre peine.

    Douces pensées à toi gentil Frérot.

    Avec mon amical soutien.

  • L'amour est éternel

    De : Lilsy

    12/10/2020 à 09:53:57

  • De : Lilsy

    12/10/2020 à 09:53:43

    De tout coeur avec vous.