Pivoine

Pivoine

2016 - 2021
Mâle

Né(e) le : 01 janvier 2016
Disparu(e) le : 19 octobre 2021

De : BLAVOZY


Maître·sse : Fleur de valériane4243


Signe particulier :
Un ange d'amour


Friandise préférée :
croquettes au saumon


Jouet préféré :
petite balle


Meilleurs amis :

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Pivoine

10 5 111

Pivoine, tu nous as quittés en cet après-midi du 19 octobre 2021. Sur un petit chemin de village, tout près de chez toi, sous les yeux d’un témoin de la scène, une voiture qui roulait beaucoup trop vite ne s’est pas arrêtée. Nous sommes bouleversés et très malheureux, des âmes en peine, la tête remplie de « Pourquoi ?… Mais pourquoi ???!!!…. ». Tu étais si affectueux, si beau… notre ange. Notre petit bébé adoré qui nous a tant donné… Il nous faudra sûrement beaucoup de temps pour réaliser ce qu’il nous arrive, et accepter ton absence. Aujourd’hui, la stupeur se mêle à la colère et à la douleur de t’avoir perdu. Tu nous laisses dévastés de chagrin et tu vas nous manquer terriblement… Toutes ces petites choses du quotidien qui rythmaient notre vie, préparer tes croquettes, ta petite coupelle d’eau, ton couffin et tes couvertures, ta petite bouillotte pour que tu n’aies pas froid depuis le début de l’automne. Car tu adorais passer du temps dehors sur la terrasse, dans ton couffin installé sur la table, ou sur le lit bain de soleil quand il faisait beau. Tu aimais aussi arpenter le jardin, aller renifler les fleurs de valérianes, te frotter contre ton cassissier, nous accompagner pour la cueillette des framboises, te faire un peu les griffes sur le tronc du ginkgo… Tu étais ce qu’on appelle un « chat d’extérieur », tu avais ton territoire aux alentours de notre maison et de notre jardin et tu adorais faire tes petites promenades quotidiennes, seul, partir à l’aventure puis revenir chez toi. Mais tu n’allais jamais très loin. Nous te disions toujours « sois bien prudent » car nous savions que des dangers pouvaient te guetter à l’extérieur. Mais tu étais débrouillard et prudent, nos voisins nous le disaient, et chaque jour tu retrouvais bien ta maison. C’était ta vie de chat, avec tes habitudes. Jusqu’à ce jour funeste où le destin cruel t’a brutalement arraché à nous. Tu étais très heureux avec nous, nous en sommes certains, et toi aussi tu nous rendais très heureux. Quel bonheur de partager avec toi des moments de plénitude et de douceur. Tes ronronnements nous apaisaient. Tu aimais t'allonger sur le dos et nous laisser caresser ton ventre, ce qui était un signe de totale confiance. Tu posais sur nous ton regard si expressif avec tes grands yeux bleus. Tu nous faisais tellement de bien. Nous t’aimions très fort et tu le savais, et toi aussi tu nous aimais très fort et on le savait aussi. Chaque jour nous apportait les témoignages de ton affection que nous te rendions bien. Nous avons l’espoir qu’un jour la douleur qui nous submerge s’atténue peu à peu pour laisser toute leur place aux beaux souvenirs, tous ces moments de bonheur partagés avec toi. Toi qui avais choisi de venir t'installer chez nous, nous n'avons jamais su d'où tu venais et quel était ton passé malgré nos recherches. Par une belle journée de juillet 2020, nous t'avions vu arriver on ne sait d'où et accueilli, tu étais tout maigre, alors nous t'avions nourri et bien soigné, puis adopté dans les règles (la vétérinaire avait évalué ta date de naissance), et ce fut le départ d'une nouvelle vie avec toi. Toi aussi tu nous avais adoptés. Tu avais vite repris du poids, tu avais bon appétit, et depuis ton arrivée parmi nous, tu étais en pleine forme. Nous ne t’oublierons jamais, nous n'oublierons jamais tout ce que tu nous a apporté, notre ange d'amour, notre ami, notre Pivoinou.

Fleur de valériane

Pivoine photo - 1
Pivoine photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

111 commentaires

  • De : kenzy

    30/11/2021 à 21:12:18

    Merci (11)Merci de tout cœur Fabienne de nous avoir soutenu pour la douce petite Sasha.

    Vous n'êtes ni maladroite ni indiscrète Fabienne. Bien au contraire, je sens en vous beaucoup d'empathie, vous vous souciez des autres, vous avez beaucoup de cœur. N'étant pas sur les réseaux sociaux, je trouve ici l'amitié bienveillante dont j'ai besoin.

    Je n'ai pas de famille proche. Je m'occupe seule de ma mère depuis plus de 20 ans. Par contre mon compagnon m'aide énormément et mes 3 infirmières sont devenues indispensables. Maman souffre de deux pathologies irréversibles (cœur et rein) et peu à peu, suite à un canal lombaire étroit, elle a perdu l'usage de ses jambes.

    Après toutes les épreuves que vous traversez, je comprends que Flora soit votre rayon de soleil. Chaque fois que je regarde les photos de Pivoine, j'ai le cœur serré ; la vie est tellement injuste. Il y a trop de danger pour nos petits minous aventureux (j'en sais quelque chose).

    Avec toute mon affection. Et toujours une douce pensée pour votre Pivoinou chéri.

     

  • De : Merlinette

    28/11/2021 à 15:08:53

    Merci

     

    merci beaucoup Fabienne, pour votre gentille attention envers mon Merlinou, le 26

    cela fait beaucoup de bien de se sentir si entouré

    je pense aussi bien fort à votre cher petit Pivoine et lui envoie de tendre bisous

    toute mon amitié pour vous, en espérant que vous allez mieux, je vous embrasse bien fort

    Marie-Annette et Merlin

  • De : binouchette2

    28/11/2021 à 11:56:40

     je pense très fort à vous FABIENNE et vous embrasse bien fort, votre petit PIVOINE est dans mon coeur et je lui envoie mes tendres bisous, mon petit BUDY chéri a certainement ouvert grand ses petites pattes pour prendre soin de lui

    SABINE et BUDY

  • De : EvenstAr-37

    26/11/2021 à 06:56:56

    Je suis sincèrement de tout cœur avec vous et je partage votre peine. En ce moment, le deuil de Roli, partie lundi probablement des suites d'une négligence vétérinaire, se complète de la douleur d'avoir perdu Posca l'an dernier dans des circonstances similaires à celles qui ont emporté Pivoine... une voiture qui roulait beaucoup trop vite et une petite vie emportée bêtement ...  Il reste la beauté dans nos cœurs et nos mémoires  des instants beignés de l'amour le plus simple et le plus pur dont savent faire preuve les chats qui se sentent bien , en confiance et en symbiose avec leurs alter-ego humains . 
    Lorsque j'ai perdu Posca, j'ai eu énormément de mal à laisser s'exprimer ces souvenirs d'amour que je creignais de voir disparaître devant toute la rage et la colère que je ressentais après son départ ... Je recommence à preset ce travail sur moi avec Roli mais croyez-moi, avec le temps les souvenirs restent, l'amour ressenti, le souvenir du partage et des habitudes construites restent également, mais la peine, la douleur, le dégoût et la colère s'estompent progressivement. 
    je pense fort à vous et espère que ces quelques mots vous apporteront autant que la pensée que vous m'avez transmise pour ma petite Roli , et qui m'a fait du bien également.

    courage

    Jonathan 

  • De : Merlinette

    25/11/2021 à 19:49:07

    douces pensées pour toi petit Pivoine, et amicales pensées pour vous Fabienne, ainsi que pour vos proches

    je vous embrasse bien fort

    Marie-Annette et Merlin