Oops, an error occurred! Code: 20240303160344b6af6ec1 Hommage à mon ami en mémoire de - Fondation 30 millions d'amis

Jake

2011 - 2023
Mâle

Né(e) le : 24 juin 2011
Disparu(e) le : 13 juillet 2023

De :


Maître·sse : TheJake111


Signe particulier :
Le meilleur des amours


Friandise préférée :
Biscuits à la vanille


Jouet préféré :
Son Yon (lion), sa Louloutre et son Cureuil (Ecureuil)


Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Jake

14 9 4

Lun 15.01.2024 20:10 Mon Jake, Je t’écris ces mots en espérant qu’ils te parviennent là où tu es maintenant. Je me souviens du premier jour où je t’ai vu à l’élevage, j’avais immédiatement craqué pour toi! Indépendant, observateur, calme, toutes ces qualités que je cherchais pour mon chien, sans oublier ta bouille d’amour.  Tu t’es vite adapté à ta nouvelle vie avec moi et nous avons tissé une sacrée relation, et quelle relation!!! Fusionnels, les gens ne pouvaient parler de l’un sans l’autre. Nous avons eu de multiples aventures. Nos nombreuses balades dans les grandes forêts du coin, les baignades dans la rivière ou dans le lac, nos voyages en Italie ou au Tessin, et surtout tous ces moments de jeux intenses, à l’extérieur ou à l’intérieur. Tu aimais particulièrement jouer avec les peluches, jusqu’à leur destruction totale! Mais tes préférées, tu les gardais intactes. Ton lion, ta louloutre et d’autres. Tu aimais beaucoup jouer dans l’eau, même si tu te méfiais de la lance d’arrosage. Ta gentillesse, ton amour inconditionnel est ce que j’ai de plus précieux. Ton intelligence n’avait pas d’autre égal et tu as surtout une grande, très grande intelligence émotionnelle. Tu as été mon thérapeute durant les moments difficiles, tu as été mon compagnon de jeux, mon coach de fitness! Tous les kilomètres qu’on s’est mangés ensemble! Toujours motivé à sortir, peu importe la météo, tu étais toujours joyeux de partir à l’aventure avec ton maître. Je me souviendrai tout le temps de tes yeux. Des yeux marrons dont le regard laisse penser à une grande profondeur d’âme. Je n’oublierai jamais tes lèchouilles, cette marque d’affection que tu as faite tous les jours, tous les jours. Je t’ai vu grandir, chaque jour tu devenais encore plus beau. Ton pelage était doux, et ton odeur si particulière et agréable. Et tu aimais les séances de caresses. Les gratouillons sur le bidou, ah tu aimais ça! Tu m’as accompagné tous les jours, tous les jours de ta vie tu étais là avec moi, et ça te suffisait. Tu étais un chien tellement sage. Du moment que tu étais avec moi, je crois que c’était le plus important. Tu as commencé à vieillir gentiment. On a diagnostiqué une hypothyroïdie. Tes hanches commençaient à te faire mal. Je me suis adapté à ta nouvelle condition corporelle, et nous faisions des balades plus courtes, avec des grandes pauses. Nous avions réussi, malgré les signes de vieillesse, à faire de ton quotidien un bonheur. Tu étais bien, jour après jour, avec ta famille. Toi et moi, nous nous comprenions mutuellement. Tu n’avais aucunement besoin d’avoir la parole. Tout était si limpide, une connivence comme je ne connaîtrai probablement plus. Mais, dans cette nuit du 13 juillet, à l’aube de ton douzième anniversaire, tu étais en souffrance. Je t’ai aidé à t’installer sur ton dodo. Je suis resté avec toi pendant cet instant très douloureux. Ça m’a semblé duré une éternité, et, dans mes bras, tu as donné ton dernier souffle. Te voir partir me plonge dans une tristesse des plus profondes. Ça a été si brutal. Ton petit corps sans vie me déchire et l’idée de ton absence dans ma vie me brise le cœur en mille morceau. Sache que ta famille est restée près de toi plusieurs heures à pleurer ta mort. J’ai l’impression que tout dans ma vie est détruit, je me sens perdu. Toutes les larmes de mon corps ne sont pas suffisantes pour exprimer la peine que je ressens. Tout se déroulait en fonction de toi, pour que tu ne sois jamais seul, pour garantir un confort de vie maximal pour toi. Avec ta mort, une partie de moi s’en est allé avec toi. Je ne sais pas si mon cœur supportera de continuer à battre alors que tu n’es plus là. Je pleure, sans cesse. Ta douce présence me manque profondément. Tout s’est passé si vite, et si brutalement. On m’a arraché mon petit bébé!!! Tu aurais pu vivre encore sereinement quelques années de plus. Tu étais en bonne santé. Je ne comprends pas. Jake, tu as, et tu seras à jamais l’un des amours de ma vie. Ta place dans mon cœur sera toujours la tienne. Tu me manques tellement mon petit chou. Mon patouillon, mon mimou, mon boubou, mon Bubunet. Je penserai toujours à toi, je ne peux t’oublier tellement tu as été important dans ma vie. Je t’aime tellement mon chien. Je t’aime tellement. Plus que tout. J’espère que depuis où tu es, tu veilles sur ceux que tu as aimé. Je t’aime. Mon petit Jake, mon petit bubu, mon Bubunet, mon Jakounet. Je t’aime et ta présence me manque terriblement. Je suis inconsolable. Mais j’aimerais que tu voies ton maître heureux. Notre petite chanson, qui dit « Rien d’autre que nous », elle n’a jamais eu autant de sens qu’aujourd’hui. « Il n’y a rien au monde, qui vaut une seconde passée à tes côtés ». Je penserai à toi à chaque fois que je l’écouterai. Mon Jake. Je t’aime. Chaque jour en été un pur bonheur à tes côtés et ton amour fut le grand plus cadeau de ma vie. Mon Jake.

Luca

Jake photo - 1
Jake photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

27 commentaires

  • Le souvenir est une fleur qui ne meurt jamais

    De : capitout

    28/01/2024 à 17:21:52

  • Je t'aimais plus que tout

    De : Stépha13480

    27/01/2024 à 19:41:24

  • Le souvenir est une fleur qui ne meurt jamais

    De : capitout

    20/01/2024 à 18:43:32

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : bigswell

    19/01/2024 à 17:38:57

  • Le souvenir est une fleur qui ne meurt jamais

    De : capitout

    17/01/2024 à 17:27:12