POUTCHINE

POUTCHINE

2001 - 2010
Mâle

Né(e) le : 06 juin 2001
Disparu(e) le : 05 mai 2010

De : ST MICHEL SUR ORGE


Maître·sse : Poutchine 91


Signe particulier :


Friandise préférée :


Jouet préféré :


Meilleurs amis :

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

POUTCHINE
POUTCHINE
Poutchine
POUTCHINE
POUTCHINE
POUTCHINE
POUTCHINE
Poutchine
POUTCHINE
POUTCHINE
POUTCHINE
POUTCHINE

En mémoire de POUTCHINE

4 5 18

Cela fait douze mois Jour pour jour que tu es parti mon Chéri, le 5 Mai 2010 ton petit cœur s’arrêtait de battre, tes petits yeux d’Amour se fermaient pour toujours, ton dernier petit souffle, tu étais dans mes bras, ta petite vie m’échappait des mains, je n’ai rien pu faire, j’étais impuissant devant ce départ, tu es parti comme une étoile filante, à ce moment là, j’ai cru défaillir, ma vie s’est arrêtée, là. C’est comme si s’était, hier, comme si s’était maintenant, je revis chaque instant de cette terrible journée et ça tous les 5 du mois. Je ne le répéterai jamais assez, tu n’avais que 9 ans, tu étais trop jeune, ces années passés ensemble son indélébiles, gravé dans mon coeur comme dans la roche et tes empreintes comme sur le fossile. Je t’aime tellement, cet Amour est grandissant mon Chéri, mon petit Bébé. Le temps, douze mois, essais de nous éloigner, mais pas dans mon coeur, tu me manques toujours autant, de plus en plus, tu es omniprésent avec moi, mon petit cœur. Je te parle comme si tu étais là, je me dis (si les gens me voyaient ils se diraient, il n’est pas bien le vieux) une bougie brûle régulièrement à coté de ton urne ou tu reposes, pour avoir une sensation de présence, TOI, tu as toujours une rose fraîche du jardin même quand il n’y en à plus, et Papa y tient, tu es parti en ce mois qu’on appel aussi " Joli mois de Mai", mais plus dans mon cœur, tu es parti avec tout le muguets du jardin, TOI qui aimais sentir les fleurs. Aujourd’hui j’ai fait là même chose qu’il y a douze mois j’ai cueilli tout le muguets et tu reposes sur un tapis blanc dans ta maison, Je ne réalise toujours pas ton départ, ton départ est la plus grande douleur de ma vie, mon chagrin est indescriptible, tu as emporté avec toi une partie de mon cœur, pour toujours, pour l’Eternité, mon cœur rempli aveuglement d’Amour et de tendresse pour toi, ton Papa n’est plus le même, depuis que tu es parti. je ne m’en remettrais jamais, mes yeux remplit de larmes ne cesseront jamais de te pleurer, ne plus te voir, plus croiser tes petits yeux d’Amour, te caresser, tes câlins que tu faisais sur mes genoux, que tu savais demander, tes petits bisous que tu me faisais sur mon front, plus entendre tes petits ronflement quand tu dormais sur ton dos, ou quand tu dormais sur mon oreiller tête contre tête ton petit corps allongé dans mes bras, mes nuits sont bien triste de ne plus sentir ta chaleur, sans parler du lendemain. Il me faudrait plus d’une vie pour te donner tout l’Amour que tu m’as donné, tout donné. Combien de fois que je porte mes deux mains sur mon cœur en pensant très très fort à TOI, en regardant le ciel, mes yeux te cherche, en vain. Tu as fait un vide immense à la maison mon Chéri, il ne sera jamais comblé, tu étais petit, mais tu prenais toute ta place et tu savais te manifester mon petit cœur d’Amour. Je t’ai promis que personne ne te remplacera, JAMAIS. Quand je repense à ces moments précieux, lorsque je t’ai pris pour la 1er fois dans mes mains tu te sentais déjà en sécurité, tu n’avais que 9 semaines, une petit boule de poil toute noir taché de feu, tes petits yeux qui découvrais son nouveau Papa son nouveau monde, qu’elle joie a cet instant, tu m’as donné que du bonheur, tu étais ma raison d’être, ma raison de VIVRE, tu étais mon soutien, mon rayon de soleil de tout les jours " maintenant dans mon cœur c’est la nuit, pour toujours, mon rayon me manque , j’ai froid ", des moments très fort qui sont gravés dans mon cœur jusqu'à mon dernier souffle et l’au-delà. Il ne me reste que tes souvenirs qui sont de plus en plus intenses, que des bons, puisque tu n’étais atteint d’aucune maladie d’où ma souffrance, qui persiste et me RONGE. Depuis, je porte sur moi à mon cou, une médaille gravée à ton image, elle ne me quitte pas, tu es mon petit Ange, pour le restant de ma vie, je sens ta présence autour de moi. Comment ai-je pu vivre sans TOI, depuis ton départ, dans mon cœur, tu es. Un jour prochain, quand je monterai les marches du Pont de d’Arc-en-ciel, tu seras là, sur la dernière marche à m’attendre, on ne se quittera plus, on continuera de vivre notre belle petite vie ensemble là, ou elle s’était arrêtée, on pourra se promener dans cette grande prairie parsemée de fleurs, je pourrai te câliner, te faire des bisous, mon cœur près de TOI, pour toujours, pour l’éternité. Je dépose dans le creux de mes mains des milliards de bisous, je souffle dessus dans la direction de ton beau nuage immaculé, enveloppé de muguets, que tu partages avec Tchainy et Mendy, et tous les petits Anges. Ton Papa, qui t’Aime pour toujours, pour l’éternité et l’au delà….

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

18 commentaires

  • De :

    07/02/2020 à 18:18:19

    My name is  Hae-in Jung. I would like to establish mutual contact with

    you for a specific purpose

     

      haeinjung52@gmail.com

     

    Je m'appelle Hae-in Jung. Je souhaite établir un contact mutuel avec

    vous dans un but précis

     

       haeinjung52@gmail.com

  • Repose en paix

    De : capitout

    10/06/2019 à 17:40:00

  • L'amour est éternel

    De : capitout

    26/05/2019 à 17:21:57

  • L'amour est éternel

    De : capitout

    20/02/2019 à 18:07:46

  • Le souvenir est une fleur qui ne meurt jamais

    De : capitout

    23/01/2019 à 17:56:27