Vanille

Vanille

2004 - 2019
Femelle

Né(e) le : 01 mai 2004
Disparu(e) le : 11 avril 2019

De : LE THOLY


Maître·sse : Mikkimed


Signe particulier :
Douce, caline


Friandise préférée :
Sheba


Jouet préféré :
Ses souris, ses petites boules en papier


Meilleurs amis :
Solitaire

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Vanille

11 8 26

Aujourd'hui, les oiseaux n'ont pas chanté, le vent d'habitude si enjôleur s'est tu, même les insectes se sont cachés. Vanille est partie au paradis. Mon chat, mon amour de tous les jours, mon bonheur de tous les instants. Ta vie n'a été que douceurs et câlineries. Avec mon épouse, nous avons été parfaitement heureux à tes côtés te regardant jouer, te voyant aussi rayonnante avec nous. Il m'arrivait souvent de chanter avec gaieté en ta présence et aujourd'hui, je suis le plus triste des hommes. Vanille, je t'aime. J'ai eu ce bonheur infini avec toi. Au revoir mon coeur. Pour VANILLE 2004- 2019

michel

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

26 commentaires

  • L'amour est éternel

    De : AlexiaNovna

    15/05/2019 à 13:38:54

  • De : Mikkimed

    11/05/2019 à 16:50:36

    Aujourd'hui 11/05 ma Vanille, un mois est passé depuis que tu es partie. Je suis toujours aussi triste. Tu me manques tellement ! Tu m'avais choisi un beau jour de juillet 2004 et puis, on ne s'est plus quittés. Quelle vie merveilleuse on a vécu tous les deux. Comme un couple, tu étais tellement humaine. Rappelle-toi tous ces petits bonheurs surtout depuis que nous avions déménagés dans notre nouvelle maison que tu adorais. Tous ces calins merveilleux ensemble quand je te prenais dans mes bras comme un enfant, tu ronronnais comme un camion, on se faisait des bisous à profusion. Puis on s'amusait à se courrir l'un derrière l'autre dans toute la maison...Tu aimais aussi jouer avec tes petites boules surtout en soirée. Et dès qu'il faisait beau, on sortait dans le jardin faisant le tour de la maison ensemble. Et ces deux souris qui nous représentaient moi et ma femme, que tu disposais devant la porte quand nous nous absentions. Une vie avec ces petits conflits parfois quand tu n'écoutais pas mais une vie d'amour.

    Vanille, j'ai dû accepter ton choix quand tu es tombé malade début mars. Une peur viscérale du vétérinaire (pardonne-moi de t'avoir laissé une nuit seule sans moi là-bas dans ton box alors qu'on ne se quittait jamais). Insuffisance rénale majeure mais selon le vétérinaire, tu pouvais vivre encore à condition de prendre ton traitement et tes nouvelles croquettes mais tu n'as pas accepté ni ton traitement, ni ta nouvelle alimentation. Alors tu as refusé de manger, même tes anciennes croquettes, même ton shéba ou ton gourmet que tu adorais pourtant. J'ai été totalement désemparé puis j'ai dû me résoudre à accepter ton choix. Tu es restée un mois sans toucher à un seul repas, juste boire mais tu as voulu sortir malgré tout tous les jours jusqu'à la fin. Je n'oublierais jamais, jamais, cette image de toi dans notre jardin le 6 avril soit 5 jours avant ton départ quand tu as décidé d'y rester toute l'après-midi comme si tu savais que c'était ton dernier jour à l'extérieur. Tu t'es posée près de notre chamaecyparis pendant deux heures, là où tu pouvais voir notre maison et notre jardin en mode panoramique comme si tu voulais apprécier une dernière fois cette maison que tu adorais...Le lendemain, il a plu et ce, jusqu'au 11 avril...Mais tu n'as jamais souffert, au contraire tu as vécu ta mort comme tu as vécu ta vie, heureuse. Puis je t'ai demandé de ne pas partir sans me dire "au-revoir"  et là encore, tu as été formidable. La nuit de ton départ, nous t'avons soulagé du fardeau de monter sur ton canapé préféré, on avait simplement détaché la housse pour que tu puisses te reposer sans effort avec ton bol d'eau à côté et ta litière au besoin. Mais cette nuit là, tu étais déjà aux portes de l'autre monde pourtant vers 4 heures du matin, tu existais encore, je me suis approché de toi pour te caresser et te faire ce bisous d'adieu...et tu es partie l'instant d'après.

    Comme promiis, je t'ai mise dans ta petite boîte Nidoo avec tous tes jouets et ta couverture pour t'envelopper confortablement sans oublier tes deux souris. J'ai bien fermé puis je t'ai enterré dans notre jardin à 15 mètres de notre maison là où tu aimais tant te promener. Maintenant tu resteras près de nous comme tu voulais. C'est mon hommage pour la vie merveilleuse que tu m'as donnée.

    Vanille je t'aimerais toujours, je ne t'oublierais jamais. On se reverra c'est certain. Déjà, je pense à nos retrouvailles, quel espoir ma Vanille !!!

     

  • Je partage votre douleur

    De : Tyler1106

    09/05/2019 à 16:17:42

  • Je partage votre douleur

    De : puce62

    08/05/2019 à 14:42:08

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : nelsonpourtoujours

    28/04/2019 à 10:52:38