Frisco

Frisco

2018 - 2019
Mâle

Né(e) le : 11 mai 2018
Disparu(e) le : 01 mai 2019

De : BORDEAUX


Maître·sse : Tyler1106


Signe particulier :
Des yeux comme des soleils magnifiques bordés de blanc des petites bottes blanches.


Friandise préférée :
les calins avec mes amis


Jouet préféré :
La balle de Stéphane, mon ami qui me ramenait aussi des plumes de pigeons pour jouer derrière la porte et ses écouteurs.


Meilleurs amis :
Stéphane
Noria et le chat rouquin

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Frisco

10 5 25

Mon ami, mon complice, mon cher Frisco. Tu as laissé tout au fond de mon âme la profonde marque de ton infinie tendresse. Tu as laissé, tout au fond de mon coeur, , tant de ton amour, qui faisait ma joie et mon bonheur. Tu as laissé, au creux de ma mémoire, les quelques bribes d'une magnifique et authentique confiance. Tu as laissé, au fond de mes yeux, les images d'une complicité merveilleuse, qui s'est construite et à évoluée au fil des mois. Tu laisses de belles empruntes de pattes à tout jamais dans mon coeur. Tu as ete mon ami, mon complice, mon confident muet .Je t'ai réservé un coin douillet, tu y venais avec joie et confiance , tu m'as donné toute ton affection , entiére , que je devinais par tes doux ronrons .Tu étais l'âme de la maison . Le soir, quand tu te réveillais, j'apercevais dans le noir, avec tes sublimes yeux jaunes, deux morceaux de soleil. Tes yeux étaient des fenêtres qui me permettaient de voir dans un autre monde. Il y avait en toi des trésors de douceur et d'humanité inépuisables. Toi qui miaulais les splendeurs de la vie, contemplant l'univers avec tes yeux de chats, tu étais la poésie, l'oeil percant au fond duquel scintille de le désir envoûtant d'une étoile qui brille .Tes yeux avaient le pouvoir de parler un langage extraordinaire . Je pleure encore en écrivant ton prènom, mais bientôt je sourierais à ton souvenir, comme je souriais à ta présence et à tes jeux imaginaires. Mon ami, je te réserve un coin dans mon coeur. Au chaud, à l'abri de tout. Toutes les caresses, toute cette affection, toutes les tendres attention que je t'ai offertes, j'espère que tu les a apporté avec toi. Si je me réveille avec un sourire aux lèvres et un miaulement dans les oreilles, c'est que tu m'auras rendu une visite dans mes songes. Comme je te l'ai promis, je ne t'oublierais jamais, mon ami. Il m'est impossible de t'oublier: ton image, ton visage, ton regard , ta gentillesse, ta douceur, ta fidélité et ton intelligence resteront gravées dans mon coeur. Je conserve ton bol, tes balles et ton panier comme des objets précieux. J'ai été sincèrement ravi de te connaître et tu fais partie de ma vie. Je ronronne d'amour pour toi, mon ami, mon complice. Merci pour tout , de ces crises de fou rire , de ces multiples moments de bonheur que tu m'as donné et que nous avons partagé .. Merci de cette confiance que tu m'as accordée. Quand j'avais besoin d'une main , j'ai trouvé ta patte . Tu étais un chat rare, singulier et atypique . Je t'aime, mon Frisco. Repose en paix. Pleins de calins et de bisous .

Stéphane

Frisco  photo - 1
Frisco  photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

25 commentaires

  • Le souvenir est une fleur qui ne meurt jamais

    De : Dauphine77

    24/05/2019 à 21:06:10

  • De : Tyler1106

    22/05/2019 à 14:23:55

    Merci beaucoup Hollyblaise de votre mot de soutien .

    Courage à vous aussi ... Je comprends et partage votre chagrin.Je suis encore en plein dedans .

  • De : Hollyblaise

    13/05/2019 à 02:09:21

    il était tellement jeune. Comme je vous comprends, c'est tellement douloureux, et on peut difficilement s'épencher à l'extérieur beaucoup ne comprennent pas le chagrin que l'on peut avoir et à quel point. J'ai perdu le mien de 4 ans et 7 mois le 22 janvier je ne m'y fait pas malgré la présence d'un copain Sacré de Birmanie Gibus. Mon Blaise puisqu'il s'appelait ainsi ressemblait énormément à votre rouquin, j'ai l'impression de le voir. Courage.

  • Je partage votre douleur

    De : Hollyblaise

    13/05/2019 à 02:06:08

  • Repose en paix

    De : Rose gabriel

    11/05/2019 à 14:20:54