Nikita

Nikita

2003 - 2019
Femelle

Né(e) le : 01 août 2003
Disparu(e) le : 08 août 2019

De : MANDEURE


Maître·sse : Be7. Stéphanie


Signe particulier :
Magnifiques yeux verts


Friandise préférée :
Compote de cerises


Jouet préféré :
Souris en peluche


Meilleurs amis :
Son humaine attitrée
moi !

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Nikita

3 2 8

Ma petite Nikita, ma poupée, mon amour... Je me souviens d'autant plus de ton arrivée que je ne voulais plus de chat, trop triste d'avoir perdu le compagnon de mon enfance. Mon mari m'a amenée, contrainte, un dimanche après midi dans une association où il t'avait trouvée. Je disais juste vouloir te voir avant de me décider. Et tu étais cachée, toi, la petite minette toute noire au museau pointu de siamois, toi que personne ne voulait, toi que les autres chats avaient exclue et qui était la dernière à manger quand ils t'avaient laissé quelque chose. Minuscule, maigrichonne, terree sous un radiateur... La laissée pour compte. Rien que pour cela, je t'ai prise. Pendant 4 jours, à la maison, on n'était pas vraiment sûrs d'avoir un chat, on ne te voyait pas. Seules les gamelles qui se vidaient nous faisaient savoir que tu étais présente. Cachée sous le lit. On a attendu, laissé le temps. Et puis une nuit, j'ai senti une présence et une odeur de chocolat chaud contre ma tête. Au matin tu étais collée contre moi, autour de ma tête, cette odeur toute douce était la tienne. Cette nuit-là tu m'as choisie, tu t'es imposée, je ne pouvais dès ce moment plus me passer de toi. Bien sûr, tu aimais ton papa mais avec moi, c'était fusionnel. Nous avons découvert que tu étais asthmatique en plus d'être maigrichonne. Princesse qui dormait sous la couette la tête sur l'oreiller... On t'a gâtée, choyée comme un trésor. Peu difficile à contenter, fan des croquettes et de rien d'autre. Pas voleuse, une propreté incroyable, curieuse, bavarde et drôle, tu as été un chaton atypique. Tu t'es sortie de tout ! Avec ton rythme tranquille, l'asthme qui te faisait ronfler comme un bouledogue, le souffle au cœur. Noire comme la nuit, tes grands verts sur ton museau pointu, ton expressivité, tu m'as suivie partout. Quand j'ai repris mes études, quand ton papa et moi nous sommes séparés, les déménagements, les deuils, quand je pleurais tu arrivais, tu t'asseyais devant moi et plongeais ton regard dans le mien avant de venir frotter ta tête contre mon visage, en essuyant mes larmes. Tu m'as fait rire, tu m'as parfois rendue dingue en râlant dès le réveil pour que je fasse tes 4 volontés. Le matin, c'était câlin et bisous sur la tête, tes préférés,après, hop hop hop maman grouille toi !! Notre dernière aventure t'a permis d'avoir un petit jardin et une lavande pour toi toute seule, c'était ton plaisir. Le mois dernier tu es devenue très maigre, et tes pauvres petites pattes arrières ne soutenaient plus tellement. Je t'ai soignée, mais depuis lundi, toi et moi, on savait que nous devrions nous séparer. La nuit dernière, tu as pleure, pour la seule et unique fois de notre vie ensemble. J'ai compris que tu étais épuisée. Alors, ce jeudi matin, je t'ai portée dans le jardin, tu as regardé au loin, tu profitais du soleil et je te gratouillais les oreilles doucement. Tu m'as fait signe de vouloir rentrer, alors je t'ai ramenée à la maison. Puis, notre petit rituel, je t'ai fait ta toilette avec le shampoing à la rose que tu adorais, surtout parce qu'il s'accompagnait d'un massage en règle. Je t'ai laissé dormir un peu. Après, c'était l'heure, c'est arrivé vite. Ton papy nous a conduites chez la vétérinaire, qui ne pouvait plus t'aider. Alors, doucement je t'ai rassurée, ta petite tête dans ma main, ton pauvre corps allongé, d'abord tu t'es endormie. Et puis, quand nous avons été prêtes, tu es partie pendant que je t'embrassais sur la tête, j'ai senti ton souffle sur mes doigts pour la dernière fois. Je t'avais promis de ne pas te laisser. Alors voilà, cette nuit je ne dors pas, je te cherche, j'ai cru t'entendre et je t'ai même appelée. Tu me manques, mon amour de chat, mon bébé, ma Nikita. Je t'aime. À nos 16 années d'aventures.

Ton humaine à toi

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

8 commentaires

  • Repose en paix

    De : CecilouCaps

    17/08/2019 à 23:11:19

  • De : ebène2004

    17/08/2019 à 20:11:45

    Je partage votre douleur mais il faut se rappeler surtout les bons souvenirs et les 16 ans d'une belle vie vecue ensemble. Nikita reste vivante dans votre coeur à jamais.

  • Je partage votre douleur

    De : Scath

    15/08/2019 à 23:22:33

  • De : Phil75018

    15/08/2019 à 18:50:19

    Cette petite minette a connu un miracle : vous !!! Elle a manifestement vite compris le bonheur que vous alliez lui apporter pendant 16 belles années. La fin de votre jolie Nikita ressemble hélas à celle de ma Kluska, que j'ai également accompagnée jusqu'à l'ultime instant. Dans votre coeur ces années de bonheur resteront à jamais, je connais le vide que vous ressentez, mais avec le temps vous penserez avant tout à vos moments de tendresse et de complicité avec votre jolie Nikita.
    Avec tout mon soutien.

  • Dans nos coeurs pour toujours

    De : Alcalu

    14/08/2019 à 21:23:03