Réglisse

Réglisse

2008 - 2019
Femelle

Né(e) le : 01 mars 2008
Disparu(e) le : 03 octobre 2019

De : BOURG EN BRESSE


Maître·sse : Marie2179


Signe particulier :
Noire avec petite tache blanche sous le menton


Friandise préférée :
Jus et miettes de crevettes


Jouet préféré :
Se terrer sous les draps pour être au chaud et grimper au dessus de l'armoire ou du four à pain


Meilleurs amis :

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

Reglisse

En mémoire de Réglisse

7 3 17

Réglisse, depuis que j"ai dû me résoudre à te laisser partir jeudi soir à 18h46 chez le vétérinaire, car il n'y avait plus rien à faire, je suis inconsolable... c'est comme si une partie de moi était partie aussi. On partageait tout. ( y compris les crevettes, le bol de soupe maison et plus surprenant les miettes de pain d'épices maison!)... Je pleure, je pleure, parce que même si je savais que ces derniers jours avaient été durs pour toi, que tu commençais à avoir vraiment mal (la nuit de mercredi à jeudi a été particulièrement difficile), j'aurais voulu te serrer plus longuement dans mes bras. Parce que ça a été trop rapide à la clinique vétérinaire.... en 1 seconde, tu étais déjà partie... Je culpabilisais de te laisser toute seule à la maison ce jeudi matin 3 octobre parce que tu étais au plus mal par terre. Mais je devais aller travailler. Pendant le trajet au boulot, j'ai demandé à ma mère de passer te voir pour passer du temps avec toi et te caresser. Elle a bien voulu le faire et est restée un bon moment à te caresser sur le canapé. J'avais pris dans la journée un rdv en urgence pour le soir chez le vétérinaire. L'assistante a pu me trouver un créneau dans un cabinet associé pour 18h30. Mais le temps d'arriver à la maison, après le travail, je n'ai pas trop eu le temps de te faire un câlin parce qu'il fallait déjà repartir pour le rdv à la clinique. Le vétérinaire m'a dit que tu étais en hypothermie. (Je culpabilise de n'avoir pas su te réchauffer davantage... ) et a fait une dernière échographie pour confirmer la tumeur dans le rein et qu'il n"y avait plus rien à faire. J'aurais voulu te ramener quand même avec moi pour qu'on puisse passer encore 1 ou 2 jours ensemble mais le vétérinaire me l'a déconseillé en m'expliquant que tu souffrais trop... J'aurais voulu rester plus longtemps avec toi, te prendre encore dans mes bras une dernière fois. Je n'ai pas eu trop le temps. Je t'ai juste caressée et fait un gros bisou sur la tête. Et tu es partie en 1 éclair... Je voudrais tellement que tu reviennes pour te mettre sur mes genoux et te laisser câliner. Je me souviendrai toujours de la 1ere fois que je t'ai vue chez ma cousine (ça a été le coup de foudre entre nous, tu étais trop belle, toute petite) et aussi quand je t'ai ramené de Paris en train puis en bus, comme tu t'aggripais à moi (tu avais tellement peur)!!! Tu as partagé plus de 11 ans de ma vie avec moi, mes peines et mes joies... J'ai eu peur de te perdre à plusieurs reprises car tu aimais bien sortir la nuit, dans la cour derrière mais c'était en ville, j'avais peur que tu t'eloignes trop et qu'il t'arrive malheur. Je regrette de ne pas avoir vu ou compris plus tôt les signes de la maladie aux reins. Je regrette de t'avoir laissée chez mes parents 2 semaines cet été pour partir en vacances. C'est à ce moment-là que tu as maigri subitement et que tu ne mangeais plus du tout. A mon retour, j'ai pris RDV chez le vétérinaire mais c'était déjà trop tard, tu avais déjà puisé dans tes réserves, tu n'avais plus qu'un rein qui fonctionnait et déjà mal en point.... Tu as semblé aller un peu mieux pendant quelques jours et je gardais un peu d'espoir. J'essayais de passer plus de temps avec toi... Mais dimanche soir, quand tu as commencé à vaciller sur tes pattes, j'ai compris...je t'ai prise dans les bras et j'ai fondu en larmes.... Tu me manques tellement....

Marie

Réglisse  photo - 1
Réglisse  photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

17 commentaires

  • De : mariecath

    12/10/2019 à 11:00:45

    Marie,

    comme vous j’ai connu la douleur de faire euthanasier notre Cachou, 2 jours avant Noël 2012, suite à une insuffisance rénale apparue brutalement. Et mon veto, pourtant adorable, n’a pas été très patient ce soir là, devant le stress de mon Cachou affolé.

    Nous nous sentons tous coupables de quelque chose après leur départ : avions nous le droit de décider de leur mort comme le dit Michel, avons nous bien fait de les avoir confiés à d’autres personnes pour les vacances, pourquoi n’avons nous pas vu plus tôt qu’ils étaient malades.....

    ceci s’ajoute à notre chagrin

    sur ce merveilleux site, nous pouvons au moins en parler

    nous les avons rendus heureux, nous les avons aimés et ils nous aimaient. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous avons été la pour eux.

    courage, amicalement 

    cathy

  • Je partage votre douleur

    De : mariecath

    12/10/2019 à 10:53:20

  • Je partage votre douleur

    De : mariecath

    12/10/2019 à 10:43:47

  • Je partage votre douleur

    De : puce62

    09/10/2019 à 17:50:53

  • De : puce62

    09/10/2019 à 17:46:38

     

    Marie

    En vous lisant j'ai les larmes, je tenais à vous mettre un petit mot de soutien

    Réglisse repose sur la félinosphère   elle va manquer à votre vie, c'est certain. 

    La maladie des reins ça évolue très vite.

    Il ne faut pas vous en vouloir de l'avoir laissé chez vos parents pour partir en vancances.

    Combien de fois j'ai laissé mon Gribouille pour partir, c'était toujours un déchirement mais au retour qu'elle fête!

    Vous avez fait ce qu'il fallait, je suis d'accord avec vous que chez le véto cela va très vite, trop vite à notre goût! et cela se passe pas toujours bien hélas!

    Gribouille s'est envolè ce 31Janvier, il avait 17 ans 1/2..

    Jamais malade et subitement il à commencé à décliner, manger

     moins, et maigrir :-((

    Fibrosarcome sur le dos, insuffisance rénale etc...

    Aprés opération etc...

    J'ai du me résigner à l'emmener pour la dernière fois.

    J'en garde un très mauvais souvenir et je m'angoisse

     beaucoup si je commence à y repenser.

     Gribouille est parti en ayant mal et en grognant. 

    ( le veto n'a pas été délicat avec sa piqûre) il lui à fait dans le derriére alors qu'il était sensible de ce cotè, il n'avait plus de muscle alors on imagine

    bien la douleur!!

     J'en veux énormément au véto, j'étais cliente depuis plus de 30 ans mais il n'est pas prêt de me voir.

    Vous avez apporté beaucoup d'amour à votre réglisse, elle à été 

    heureuse toutes ces années avec vous.

    Elle était vraiment mignonne noire avec sa petite tache blanche.

    Je vous souhaite beaucoup de courage, c'est tellement

    difficile à vivre.

    Il nous reste de merveilleux souvenirs avec eux.

    Bon courage Marie

    Isa

    Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout où je suis. 

     Victor Hugo