Bahia

Bahia

2006 - 2020
Femelle

Né(e) le : 01 juillet 2006
Disparu(e) le : 27 janvier 2020

De : TAIN L HERMITAGE


Maître·sse : catixo


Signe particulier :


Friandise préférée :


Jouet préféré :


Meilleurs amis :

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Bahia

13 6 25

Je t'ai adopté tu n'étais encore qu'un bébé. Tu avais ton petit caractère qui parfois me faisait bien sourire, mais quand tu le décidais tu étais câline à souhait.... Quand je partais au travail tu me regardais, et quand je rentrais tu m'accueillais avec tes petits miaulements attendant que je te prenne dans mes bras.... Tu étais très gourmande, et j'ai cédé à partager des petits bouts de mes repas avec toi ... Tu me suivais partout, comme ci j'étais ton papa ..... Tu trouvais la moindre petite place pour te blottir contre moi... Tu m'as suivi tout au long de ma vie, aux quatre coins de France, je faisais mes choix de vie essentiels en fonction de toi .... Depuis 05 mois nous avions emménagé ici, et malgré tes 13 ans tu étais toujours aussi heureuse et fringante......... MAIS...... En quelques jours, tu as commencé à manger de moins en moins jusqu'à quasiment ne plus manger, le peu que tu ingurgitais tu le vomissais, tu ne buvais presque plus, tu avais du mal à te coucher et surtout tu avais maigri à une vitesse inconsidérée...... Malgré tout, tu ne me montrais rien comme pour ne pas m'affoler, j'ai l'impression que tu voulais me cacher ta maladie pour ne pas me faire de mal, tu venais toujours faire dodo avec moi et te caler contre moi dans le canapé.... Tu essayais de manger et de boire, je t'aidais mais tu n'y arrivais pas .... En seulement 02 jours, tout s'est effondré.... Tu ne pouvais plus dissimuler ta souffrance, tu ne réagissais plus à tes calins préférés et je me suis rendu à la première heure d'ouverture chez le vétérinaire pour te déposer afin que l'on te prodigue tous les examens nécessaires pour trouver la raison de ton état.... Dans l’après-midi, on m'a appelé pour que je me rende a la clinique ....j'avais espoir .... MAIS...... Le docteur m'a alors annoncé que tu avais un cancer bien trop avancé et que même si opération ou traitement il y avait, tes jours étaient comptés sur le bout de mes doigts.....J'ai alors sombré dans mes larmes de désarroi, et je lui ai demandé si de t'accompagner vers la paradis était le meilleur des choix, pour toi Bahia ..... D'une voix déchirante, j'ai pensé à toi et à tes souffrances endurées jusque là .... Je suis venu te faire ma dernière caresse, empreinte de détresse de déchirure, pleures et torture.... Aujourd'hui tu es partie et j’espère que tu pardonneras à ton papa d'avoir fait ce choix pour que tu ne souffres plus .... Peut-être me vois-tu de tout là-haut, et si c'est le cas je t'envoie plein de caresses rien que pour toi ... Je souffre, je pleure, je vacille, je suis perdu sans toi et jamais je n'ai souffert autant dans ma vie je crois..... J’ai toujours appréhendé ce jour où tu partirais, mais à chaque fois que j'y pensais, tu étais là, et contre toi je me blottissais pour te faire comprendre que tu étais tout pour moi .... Sache que jamais je ne t'oublierai, que mon coeur sera toujours rempli de toi.... A mon petit ange, ma fille, mon amour inconditionnel, qui m'a apporté tant de tendresse et de joie Je t'aime pour toujours ma petite Bahia....

JVJ

Bahia photo - 2

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

25 commentaires

  • De : VERNETPAUTET

    14/02/2020 à 23:29:39

    JVG,

    Super votre hommage à Bahia. Elle peut être fière de vous. De vous avoir donné tant de bonheur que vous trouviez ainsi trouver les mots pour décrire toute la joie qu'elle vous a donnée mais aussi toute votre détresse quand il a fallu en passer par ce terrible moment de la piqure.

    Je trouve dans votre texte des situations, des réflexions que je fais miennes concernant ma romance avec Grocha et la fin qui m'a anéanti,  il y a plus de 9 mois.

    Votre cri de douleur n'est pas prêt de s'apaiser, croyez-moi. Je vous souhaite simplement de l'apprivoiser et l'exprimer en des mots tout aussi choisi qui nous font aimer et regretter votre chère Bahia. Sa petite tête posée sur votre bras immortalisée par la photo montre à quel point vous lui étiez cher.

    Je vous présente mes condoléances.

    Michel

  • Je partage votre douleur

    De : Tyler1106

    12/02/2020 à 11:42:41

  • Je partage votre douleur

    De : Scath

    10/02/2020 à 00:42:34

  • Je partage votre douleur

    De : mariecath

    07/02/2020 à 19:58:03

  • Je partage votre douleur

    De : pioupiette

    05/02/2020 à 21:54:19