Youyou

Youyou

2004 - 2019
Femelle

Né(e) le : 01 avril 2004
Disparu(e) le : 18 juillet 2019

De : LONGJUMEAU


Maître·sse : Youyou 04


Signe particulier :


Friandise préférée :


Jouet préféré :


Meilleurs amis :
Charle
Dina
Capuchon
Haricot
Iris
Jaipeto
Nougat
Némo
Olny
Olympe
Olaf et Kado

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de Youyou

10 7 35

Ma Youyou, T'as vie n'a pas été un long fleuve tranquille. Tu as été " offerte" comme cadeau d'anniversaire mais tu n'étais pas la bienvenue. Tous les jours tu venais à la maison. Le samedi 14 août 2004, tu as été accidenté par un chauffard qui a pris ma rue pour une autoroute et non une route de campagne à 30km. Ton diaphragme s'est ouvert, ton côlon sur les poumons qui te permettait de respirer. L'opération était risquée mais je l'ai pris. Ta 1ère famille voulait t'envoyer au paradis sans me faire une quelconque attestation. Tu t'es battue et t'en ai sorti haut la main. Tu as grandi mais tu restais mon bébé. Tu étais " tout tout-petit ". Puis, tu as eu le calcivirus, tu as du être opérée des dents pour stopper ce virus, puis s'est enchaîné le diabète. Je te piquais matin et soir. Un soir, mes béquilles ont vibrées bizarrement. On aurait dit un marteau piqueur. Heureusement que je me suis levée, tu as fait un malaise hypoglycémique. Je n'aurais pas bougé, tu serais tombé dans le coma puis décès dans les 2 jours. Mais non, je me suis levée, et la du sang, tu tanguait. Une nuit sous perfusion et tu étais reparti. Tu étais surveillé comme le lait sur le feu. Puis, est venu le 13 novembre 2017, papa est décédé brutalement, toi ne le voyant, tu l'as cherché partout, tu ne supportais plus personne, tu dormais sur ses affaires. Au bout d'un an, tu as recommencé à vivre sans lui, t'as accepté ton absence. En avril, tu as eu une gastro et un rhume. Ta prise de sang impeccable, sous perfusion avec anti vomitif, 2 jours après tu es rentré avec une alimentation spécifique digestive. Le reste tu le vomissait. Je te surveillais de près de part ton âge et tes antécédents. Puis, le 5 juillet, tu as disparue. Je n'ai rien compris. Je t'appelais en vain. Rien ne me laissait présager un départ soudain. Tu es revenue 24h après. Je t'ai emmené à la clinique, tout allait bien. Tu y est restée en observation et RAS même t'as prise de sang. Vue les chaleurs, je surveillais que tu manges et boive. Et impeccable. Tes besoins idem, pas de diarrhées, ni vomissements. Lundi 15 juillet, tu courais, sautais, mangeait, buvait, besoins tout niquel. Ce même jour, tu t'es arrêté brusquement, tu t'es allongé. Je t'ai amadoué avec du jambon, tu n'as pas réagi. Juste bougé la tête mais tu restais couché. Je t'ai emmené en urgence à la clinique, et la coup de théâtre, leger vomissement de bile, un peu de diarrhée. Tes prises de sang qui étaient bonnes jusque là s'est avérée mauvaise, catastrophique. Tu avais une insuffisance rénale aigue. J'ai tout essayé pour t'aider, je restais avec toi, t'es acheté tout ce que tu pouvais aimer, jzmbon6, pâté, rien n'y faisait. Tu m'as montré que tu voulais boire et manger mais tu ne pouvais pas. Tu t'es redressé, voulais partir mais cette saloperie t'avais tellement affaibli que tu n'allais pas loin. Jeudi 18 juillet, je me disais, tant qu'il y a de la vie ta de l'espoir, j'ai cavalé plusieurs boutiques de diététique pour trouver un complément de ta perfusion spécifique à l'insuffisance rénale aigue. Mais rien. J'ai fini par venir te voir, mais au mom6ou je suis arrivée, tu as lâché ton dernier souffle. Mon petit bébé est parti au paradis. Ce n'était pas possible pour moi. Je suis restée avec toi toute l'après midi, je t'ai parlé, supplié de revenir. Tu ne pouvais pas me quitter aussi brutalement. C'était injuste. Pourquoi toi. Toi qui te battait pour vivre. C'est vrai tu avais 15 ans , Tu as eu un sursis de 15 ans mais me quitter comme ça, brusquement.. nous étions tellement liées toutes les deux. Nous avons partagé tellement de belles choses, de tels beaux et bons moments. Ca ne pouvait pas se terminer si brutalement, si violemment. Je t'ai organisé avec Incineris, des obsèques. Je ne pouvais pas te laisser partir toute seule mon bébé, la prunelle de mes yeux. Mercredi 24 juillet était ton ultime voyage. Ca été violent mais je ne regrette rien. Le jour de ton décès, le soir, je mets la radio et une chanson bien précise commence, puisque tu pars. J'ai décidé de la dédier. Je l'ai prise comme un signe. Je l'écoute énormément. Et une autre aussi, on se retrouvera. Oui ma youyou on se retrouvera un jour toutes les 2. Tu n'imagine pas combien tu me manques. Je pleure comme jamais de ton absence. Je trouve rigolo, quand je pense à toi, parle de toi, pleure, j'ai toujours un papillon qui vient me tourner autour . Bon voyage au paradis ma Youyou, je t'aime et t'aimerais toute ma vie. Jamais je ne pourrais t'oublier, jamais je ne pourrais oublier la battante que tu étais, l'amour de minette que tu étais, le lien indestructible et indescriptible que nous avions et avons encore et toujours même dû paradis ce lien est la. Repose en paix mon bébé, soit heureuse, retrouve ton pépé, le couple de l'année maintenant le couple éternel s'est retrouvé J'en crève de ton absence N'oublie jamais que je t'aime et que je t'aimerai éternellement ❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤

Hélène

Youyou  photo - 1

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

35 commentaires

  • Je partage votre douleur

    De : puce62

    12/08/2019 à 18:03:29

  • De : puce62

    12/08/2019 à 17:59:47

     

    Hélene 

    Je pleure en lisant vos mots, c'est tellement poignant :-((

    Cela me fait penser à mon Gribouille que j'ai perdu il y à 6 mois et comme

    vous je créve de son absence, je donnerais tout pour le revoir, le serrer

    encore et encore.

    Gribouille souffrait d'un fibrosacome sur le dos et d'une insuffissance rénale etc...

    Pendant ces trois derniers mois, je pensais qu'il allait se remettre, mais

    non hélas il m'a quitté ce 31 Janvier et son absence est tellement difficile à vivre.

    Youyou repose en paix sur la félinopshère avec d'autres amis chats et chiens.

    Votre chat était magnifique   et il était courageux  

    C'est terrible de les perdre.

    Courage à vous.

    Isa

    Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout où je suis.

    Victor Hugo 

     

  • Je partage votre douleur

    De : Tyler1106

    08/08/2019 à 17:12:16

  • De : PopoEvere2

    06/08/2019 à 13:23:04

    Votre témoignage m’a fortement touché,  il est empreint d’une immense tendresse.

    Votre petit Youyou a reçu chez vous toute l’affection et les soins qu’il était possible de lui prodiguer. Malheureusement il arrive in moment où la séparation est inévitable et c’est un véritable déchirement.

    Ma petite Bijou (Bichon maltais également  dans cette rubrique) m’a quitté le 20 juillet 2019 après opérations des Thyroïdes et parathyroïdes et 3 mois plus tard en raisons de problèmes rénaux. Elle ne pesait plus que 2,7 kg à la sortie de l’hopital. Je l’ai nourrie d’abord â la seringue mais elle a ensuite fait des complications pulmonaires et j’ai dû me résoudre à mettre fin à ses souffrances. Elle s’en est allée dans mes bras.

    Je partage entièrement votre tristesse et compatis pleinement à votre douleur.

  • Repose en paix

    De : Mikkimed

    06/08/2019 à 10:26:20