Oops, an error occurred! Code: 20240303144038a734c443 Hommage à mon ami en mémoire de - Fondation 30 millions d'amis

GROCHA

2002 - 2019
Mâle

Né(e) le : 29 juin 2002
Disparu(e) le : 06 mai 2019

De : CHALON SUR SAONE


Maître·sse : VERNETPAUTET


Signe particulier :
couleur de fourrure roux-pastel


Friandise préférée :
filet de poulet émincé


Jouet préféré :
plume agitée au bout d'une tige


Meilleurs amis :
Ceska

Vous avez été touché(e) par cette page, découvrez ici d'autres témoignages.

En mémoire de GROCHA

21 56 387

GROCHA, quatre ans sans toi… Sans ta présence, sans tes miaulements, sans ton regard posé sur moi… Je sais, je me répète mais qu’y puis-je puisque je n’arrive pas à me consoler de ton absence ? Quatre ans, depuis qu’il a fallu prendre cette terrible décision d’abréger tes jours plutôt que de te livrer à des examens douloureux et à un traitement incertain pour prolonger ta vie au-delà de ce qu’impose impitoyablement la nature. Et dans quelles conditions ? Le temps, cet ennemi de l’éternité, dicte sa loi biologique naturelle sans se soucier des ravages qu’il provoque chez ceux qui restent temporairement avec le sentiment de ne pas avoir tout fait, de ne pas avoir assez joui de l’instant présent, de ne pas avoir mieux apprécié notre bonheur commun. D’où l’enfer des jours qui suivent… ainsi à l’infini jusqu’au dernier ! Comme j’aimerais qu’un Être Suprême fasse la même chose pour moi ; qu’il décide mon dernier moment quand il me sera venu de te rejoindre. Au moins moi, je pourrais dire oui, toi tu n’as pas pu le faire ! Ai-je eu raison de céder à quelqu’un qui n’avait pas les mêmes raisons que moi pour te garder en vie ? Cette question me taraude constamment et elle le fera jusqu’au jour où il me la faudra poser pour moi-même, jour peut-être pas si lointain que ça. Quatre ans à chercher à saisir dans les heures de vidéos que j’ai de toi et où tu es toujours vivant une attitude de toi-même ayant échappé à la photographie (comme celle-ci) mais qui résonne en moi comme un instant injustement oublié du passé. Quatre ans à espérer un rêve qui trop souvent ne vient pas et jamais comme je le souhaiterais. Sempiternellement, à chaque fin de mois, je revis douloureusement nos dernières semaines, nos derniers jours, nos dernières heures au fil de ton état de santé qui se dégradait, depuis ton refus de t’alimenter, jusqu’à ta démarche chancelante finale, jusqu’à mon dernier baiser entre tes deux oreilles… alors que le moment fatidique approchait. J’en frissonne encore aujourd’hui 4 ans après. Tout cela occulte ces 5060 jours de vie heureuse que nous avons vécus ensemble et que je veux immortaliser par ce petit livre si difficile à enfanter maintenant que tout est fini. Ce petit livre que je te dois : promesse que je t’ai faite quand on a déposé dans mes mains tremblantes le petit cercueil en carton où tu étais encore tout chaud. Promesse si difficile à réaliser malgré ma facilité normale à écrire, tant mes mots jamais ne correspondent à ce que je voudrais pouvoir dire de toi… Quatre ans de vie sans toi, quatre ans de constante nostalgie, de regrets de ne pas avoir fait encore plus pour toi par insouciance… quand je le pouvais encore. Quatre ans de vie, oui, mais de vie morne et dégradée, sans joies profondes à jamais interdites, car il me manquera toujours quelque chose : toi ! Grocha, le chat de ma vie qui bientôt deviendra le chat de ma mort… Je veux qu’il reste de toi autre chose que ce qui est en moi quand moi aussi je serai parti. Compte sur moi, j’y arriverai quoi qu’il arrive. Puisse le destin me permettre de réaliser cette promesse et de te consacrer ma dernière pensée avant de te rejoindre enfin. Ton papa Michel

Michel

Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ? Pour ce faire, il faut vous créer un compte. La création de compte est GRATUITE : Créez votre compte ou bien identifiez vous.

464 commentaires

  • De : cloclo560

    01/03/2024 à 14:11:01

    Désolée Grocha d'avoir manqué le rendez-vos du 29.

    Je t'envoie plein plein de douces caresses pour me faire pardonner.

    Merci à ton papa d'avoir pensé à Cyrus.

    C'est tellement important ce lien qui nous lie entre nous et nous rattache à nos petits compagnons disparus au travers de ce site

    Le problème internet est désormais résolu.

    Je lui adresse ainsi qu'à son épouse mes amitiés et espère qu'ils se portent bien tous deux.

    Claudine et ses garçons Cyrus et Petitchat

  • De : NARCISSETTE

    01/03/2024 à 11:50:48

    Merci Michel pour votre pensée. J'espère que vous allez bien, que votre livre avance comme vous le souhaitez.

    Je vous souhaite une très bonne journée.

    Avec toute mon amitié et de gros calins pour votre beau GROCHA.

    Sticker for Sale avec l'œuvre « Joli chat roux dormant sur un livre » de  l'artiste Yaragold | Redbubble

  • De : binouchette2

    28/02/2024 à 11:00:03

     

    Merci Michel pour votre gentil hommage au petit Diego, ma sœur et moi nous sommes profondément touchées et émues . L'Alsace aussi a pris des airs de printemps mais c’est bien triste car nos petits anges ne peuvent plus en profiter.

    Votre soutien me va droit au cœur chaque fois, l’amitié sur ce site est si belle .

    Surtout portez vous bien Michel , je n’oublie pas d'envoyer un déluge de bisous et une avalanche de caresses à votre magnifique Grocha.

    Sabine et Budy



     

  • De : cloclo560

    24/02/2024 à 19:08:48

    merci - Page 6Merci Michel pour avoir pensé à Petitchat et votre gentil message

    Ne vous en faites pour le retard ce n'est pas grave.

    J'espère que vous et votre épouse allez bien.

    J'ai lu que vous "ramiez" dans l'écriture de votre livre sur Grocha. 

    L'arrivée des beaux jours (quand ils seront là après la pluie) vous permettra peut-être  d'avancer un peu mieux

    Je vous envoie mes amitiés sincères et plein de douces caresses à votre star de Gricha

    Claudine et ses garçons Cyrus et Petitchat

  • De : voisinemj

    23/02/2024 à 18:54:24

    gifs merci

    Merci de tout coeur, Michel, pour votre gentil message et pour vos compliments sur ma petite histoire, cela me va droit au coeur, vraiment !

    La mère de Zébulette venait de la maison de mon frère, mais j'avoue que son souvenir s'est un peu estompé. Il me semble me rappeler qu'elle était assez douce. Je n'ai pu résister à publier cette photo un peu insolite...

    Ainsi, vous avez déjà des jonquilles ; moi, pas encore, et il fait beaucoup plus frais depuis deux jours. Ce temps exceptionnellement doux que nous avons eu ne m'a pas empêché d'attraper une mauvaise sinusite.

    J'espère que de votre côté vous allez bien ainsi que votre épouse. Prenez bien soin de vous. Où en est la biographie de Grocha le magnifique ?

    Merci encore pour vos éloges à propos de mes modestes écrits...

    Avec toute mon amitié,

    Marie-Jo